Le board du Central Electricity Board (CEB) a pris la décision de suspendre de ses fonctions Shamsheer Mukoon, Acting General Manager du CEB, suite à l’éclatement du St-Louis Gate.

Cette décision est intervenue dans la soirée de vendredi lors d’une réunion d’urgence du board.

C’est Rajcoomar Bikoo, Senior Staff au ministère des Utilités publiques, qui a été désigné pour prendre en charge le CEB.

Ce matin, dans une interview à une radio privée, le Chairman du CEB, Seety Naidoo, a déclaré avoir été informé de l’enquête de la Banque africaine de développement (BAD) depuis « février 2019 ».

Dans une conférence de presse ce samedi, le leader du MMM, Paul Bérenger, a mis en doute le fait que ni le DPM Ivan Collendavelloo ni le Premier ministre Pravind Jugnauth n’étaient au courant de cette affaire avant la publication du communiqué de la BAD, en début de semaine.

Dans la soirée d’hier, le leader de l’opposition Arvin Boolell a informé avoir remis les informations en sa possession au Premier ministre. Ces informations concerneraient l’identité d’un intermédiaire ayant remis de l’argent aux officiels mauriciens.

Pour rappel, le St-Louis Gate intervient après qu’une enquête de la BAD a déterminé que des officiels mauriciens auraient reçu des pots-de-vin et auraient aidé à favoriser une firme danoise, Burmeister & Wain Scandinavian Contractor, dans un exercice d’appel d’offres entourant la centrale thermique de St-Louis.