Les Salvors de la société des Pays-Bas, Smi Salvage, se disent « optimistes » de pouvoir retirer Wakashio des récifs de Pte-d’Esny sans causer de gros dégâts à l’environnement. Le capitaine Lars Tesmar a remis un rapport préliminaire au directeur de Mauritius Shipping, Alain Donat, hier, où il a fait certaines observations au regard de l’état du vraquier. Il a ainsi recommandé que dix membres d’équipage « non essentiels » soient placés dans un centre de quarantaine. Ces derniers ont été héliportés vers l’hôtel Ambre, utilisé comme centre de quarantaine pour les besoins de cette opération.

Les Salvors ont aussi noté que la structure du bateau est solide et peut donc résister à toute tentative de remorquage vers le large. Néanmoins, cet exercice dépendra des conditions en mer et de l’évaluation de l’extérieur de la coque. « Nous ne pouvons donner un Time frame quant à l’exercice de pousser le Wakashio vers le large », indiquent des sources proches du dossier. Il en est de même pour l’éventuel pompage de l’huile se trouvant dans les réservoirs du vraquier. Le premier constat ne note « aucun gros dégât » aux structures à bord, sauf que l’état de la coque demeure inconnu, cela bien qu’aucune fuite n’ait été notée à hier. Les différentes évaluations du vraquier se poursuivent donc ce lundi.

Par ailleurs, le tug VB Cartier, en provenance de La Réunion a prévu de mettre le cap sur Pte-d’Esny ce lundi, rejoignant ainsi le Stanford Hawk. À cause d’une mer démontée, le tug est resté à Port-Louis dimanche. L’AHT Expedition, venant des Émirats Arabes Unis, devrait rentrer au port ce lundi, alors que l’AHT Summit de Mumbai est attendu dans deux semaines. Tous ces remorqueurs seront mis à contribution de la « salvage operation ». Auparavant, les Salvors delimiteraient une zone autour du vraquier pour l’installation des équipements anti-pollution. Entretemps, des échantillons d’eau de mer recueillis à Pointe-d’Esny, au parc marin de Blue Bay et à Mahebourg sont analysés presque quotidiennement. À ce stade, aucun élément anormal n’a été détecté.