La New Chinatown Foundation a présenté, hier matin, les nouvelles eco-bins qui ont été installées à Chinatown, à son siège, à Port-Louis. Le Lord-maire Daniel Eric Clive Laurent et Etienne Sinatambou étaient aussi présents à cette occasion.

Le ministre de l’Environnement, Etienne Sinatambou a salué l’initiative de la New Chinatown Foundation qui a pris en compte aussi bien « le côté urbaniste » que « le côté environnemental » dans leur projet de moderniser Chinatown. En introduisant ces 20 nouvelles eco-bins avec plusieurs compartiments, la New Chinatown Foundation envoie un signal fort et réitère son engagement écologique. Etienne Sinatambou a, dans cette optique, rappelé l’importance du traitement des déchets et de la nécessité de sensibiliser la population à ce sujet. « Culturellement, l’on ne peut pas initier des projets d’envergure qui vont dans ce sens.

C’est pour cela, que je suivrai avec grande attention l’évolution de cette démarche à Chinatown pour voir si cela fonctionne », a-t-il déclaré. Pour le ministre, l’heure est grave et il faut que les Mauriciens apprennent à ne pas polluer. « Nous utilisons plus de 100 millions de bouteilles en plastique par an », a-t-il avancé. Et d’ajouter que « plus de 8 millions de tonnes de plastique rentrent dans nos océans chaque année, soit l’équivalent d’un camion rempli d’ordures déversé dans la mer, chaque minute ».

Selon lui, une initiative comme celle de la New Chinatown Foundation est vraiment importante; et le gouvernement a besoin du soutien de toute l’île Maurice, et des médias, car si les messages sont véhiculés bien comme il le faut, il y aura un effet sur la population, dit-il par ailleurs. Etienne Sinatambou s’est aussi attardé sur les dégâts que peuvent causer les mégots de cigarette et demande aux personnes de jeter leur cigarette dans les eco-bins. « Il y a dans les mégots de cigarettes des petites particules de plastique non biodégradables, aux conséquences très dommageables sur la faune marine.

Un seul mégot peut affecter 50 litres d’eau autour de lui. Et maintenant si l’on compte les 4,5 trilliards de mégots de cigarettes jetés chaque année ! On doit absolument changer nos habitudes », poursuit Etienne Sinatambou. Pour Jean Paul Lam, président de la New Chinatown Foundation, c’est le début d’une longue liste d’initiatives écologiques, avec pour objectif de retransformer Chinatown.