Querari’s Secret, monté à fond par Juan-Paul Van der Merwe, résiste au retour de Power Of Peace (Daniel Stackhouse) pour offrir le coup de deux à Rameshwar Gujadhur

On pensait que les huit courses au programme auraient été partagées entre huit entraîneurs, comme cela avait été le cas la semaine dernière. Mais l’établissement Gujadhur, qui accueillait le retour de l’assistant Subiraj Gujadhur, après avoir enlevé la première course avec Al Firenze, s’est signalé dans la dernière épreuve avec le favori Querari’s Secret, pour doubler la mise. Toutefois, l’épreuve principale a souri à Ramapatee Gujadhur, qui était absent du pays pendant trois semaines. Grâce au prix récolté dans la 6e course et l’accessit de Power Of Peace dans la dernière, son établissement est revenu à seulement Rs 96 000 de Gilbert Rousset, qui a pu sauver les meubles avec Mambo Rock.
La course principale est donc revenue à un finisseur, le cheval donné comme gagnant par la majorité des turfistes, à savoir Seventh Plain, à la faveur d’une monte de Daniel Stackhouse.

Dans l’emballage final, quand Seventh Plain a amorcé sa progression à l’extérieur, la position favorite de l’Australien, son cheval a été incommodé par Tanjiro, qui versait quelque peu à l’extérieur. Il a eu à rediriger sa monture vers la droite et, heureusement pour lui, il a pu trouver un passage pour prendre la mesure de Tanjiro. Troisième à l’arrivée, on a retrouvé Ideal Secret. Et là, on peut avancer que Roby Bheekary s’est peut-être montré impatient. Certes, Stonehenge n’avançait pas comme il l’entendait, mais s’il avait attendu, il aurait certainement bénéficié d’un passage à l’intérieur, soit à l’endroit où s’est amené Budapest, qui avait complètement raté son départ et qui a terminé quatrième. De la course, on dira que Chili Con Carne a vu ses plans contrariés par Captain Swarovski, qui a tout fait pour conserver suffisamment de ressources. Les deux devaient toutefois être incapables d’accélérer en ligne droite. À noter qu’Easy Lover a refusé de s’employer et n’a pas terminé la course.

Dans la première course, c’est Zenzero qui avait mené les débats. Il a essayé de temporiser aux environs des 1200m pour être en mesure de bien terminer. Mais il a trouvé meilleur finisseur que lui en fin de parcours. Al Firenze a profité d’un passage à la corde pour émerger devant Varside, qui avait eu la malchance de mal démarrer et aussi d’être bloqué dans le dernier virage. Quant au favori First Crusade, il n’était pas mal placé à l’intérieur, mais son jockey a choisi l’option extérieure pour attaquer dans la ligne droite. La deuxième épreuve n’a pas échappé à Henry Tudor, qui était donné comme une très bonne chance pour l’entraîneur Chandradutt Daby. Toutefois, il a été délaissé au niveau des paris, sa cote chutant à Rs 600 avant la course. Mais il a nettement dominé ses sujets. Une fois qu’il a pu prendre la direction des opérations, on savait qu’il ne serait pas rejoint. Zodiac Jack a terminé deuxième et peut arguer qu’il aurait pu inquiéter le vainqueur s’il n’avait pas raté sa mise en action. Il a été constaté qu’In Your Dreams, seulement 6e à plus de 6L du vainqueur, avait saigné des deux narines.

On avait trouvé que Heart Of Darkness possédait une chance, même s’il était aligné dans une valeur supérieure. La raison étant que, des chevaux rapides entrés dans la course, il était le mieux placé. Sa victoire, il l’a construite dans les premiers 365m. Il n’a jamais été inquiété et a pu parcourir cette première partie de la course à son aise et, quand il a accéléré pour boucler le dernier kilomètre en moins de 59s, aucun adversaire n’a pu soutenir la comparaison. Apollo Star a bien tenté de revenir, mais il a échoué à 0,75L. Top Of The Rock a fait ce qu’il a pu, mais le parcours était visiblement trop court pour ses aptitudes. Le vétérinaire du club a constaté que Pride Rock ne s’étendait pas bien après la course.

Le nouveau jockey de l’entraîneur Amardeep Sewdyal n’a pas raté l’occasion de se signaler dès sa première journée pour le compte de son employeur. Opera Royal s’est montré beaucoup trop fort dans l’emballage final pour laisser son plus proche poursuivant, Cool At Heart, à plus de 2L. Ce dernier a essayé de trouver une bonne position dans la course, mais s’est retrouvé avec le nez au vent, condamné à faire l’extérieur par Talbec. C’est Independence qui avait dirigé les débats. Il devait toutefois verser à l’intérieur sous la cravache, gênant Talbec, qui a à son tour été forcé sur Sea King, qui tentait de passer à son intérieur.

Purple Tractor a remis ça et a une nouvelle fois battu Trap Lord. Le cheval d’Alain Perdrau s’est montré le plus rapide au départ, alors que Trap Lord a tout tenté pour conserver l’avantage de la corde. Ce dernier a bien accéléré sur la fin, mais a concédé une tête au but. Wall Tag a pris la troisième place devant Belong To Me. Bono, un récent vainqueur, a été bien décevant, ne précédant que Rogue Runner à l’arrivée. Mambo Rock, qui était à l’arrière-garde dans la 7e épreuve, a littéralement surclassé ses adversaires dans la ligne droite finale. À 200m de l’arrivée, il a pointé le nez avant de laisser tout le monde sur place. Trojan Quest, qui pensait avoir fait le plus difficile, en a été pour ses frais et n’a pu que constater les dégâts. Il a même failli se faire surprendre pour la deuxième place par Asyouplease.

Enfin, dans la dernière, on a assisté à une lutte entre Querari’s Secret et Power Of Peace dans les derniers 50m. Student Grant a peut-être surestimé de ses capacités en accélérant l’allure à 1000m de l’arrivée. Il n’a pu tenir jusqu’au bout, pour finalement se contenter de la troisième place. À noter qu’une réclamation du jockey de Power Of Peace contre le gagnant n’a pas été retenu par les Racing Stewards.