« Il est temps de démystifier la franc-maçonnerie à Maurice comme dans le monde. Nous ne sommes pas une organisation secrète, mais une organisation avec des secrets. » Dans une conférence de presse au Gymkhana Club, Vacoas, hier, la Lodge of Friendship No 1696 E. C, qui comprend près de 200 membres à Maurice, s’est dévoilée au grand public. Les portes de la très célèbre loge maçonnique de Phoenix, longtemps gardée secrète, seront ouvertes ce dimanche.
Dans le cadre du 300e anniversaire de la franc-maçonnerie anglaise dans le monde, les différents membres de la confrérie ont annoncé, hier, un calendrier d’activités chargé, allant d’une journée portes ouvertes à la création d’un magazine entièrement dédié à cette institution, qui se dit avant tout apolitique. « Nous nous gardons de parler pour nos membres, évidemment nous avons des membres de tous bords, de différentes sphères sociales mais ce sont avant tout des hommes libres. Il leur incombe à eux seuls de dire s’ils sont membres ou non », a précisé Hemant Kumar Juddoo, District Junior Grand Deacon Designate at the Lodge of Friendship No 1696 English Constitution.
Afin d’informer la population sur ce qu’est réellement la franc-maçonnerie, la Lodge of Friendship organise ce dimanche une journée portes ouverte de 10 heures à 15 heures. Le public pourra ainsi visiter les lieux et découvrir les différents rituels et traditions encore pratiqués à ce jour. « Ce qu’il y a de secrets ce sont surtout nos rituels, notre façon à nous de nous reconnaître entre confrères », a tenu à préciser Hemant Kumar Jivanji, Past District Senior Grand Warden of English Freemasonry. « Il y a beaucoup trop d’idées fausses autour de cette organisation sur son soi-disant mysticisme. Cette journée portes ouvertes permettra ainsi au public de rencontrer de vrais francs-maçons et de voir qu’il n’y a rien à cacher. Par exemple, l’on reconnaît souvent les francs-maçons aux tabliers qu’ils portent. Nous leur expliquerons ce jour-là quelle est sa signification et pourquoi nous perpétuons ces traditions et rituels, des centaines d’années plus tard. Ce n’est pas non plus une campagne de recrutement, car la loge ne recrute que trois personnes par an », a-t-il souligné.
Par ailleurs, une activité de don de sang est aussi prévue. « L’on participe activement au social à Maurice, si l’on reste discret, c’est surtout par choix », a ajouté Hemant Kumar Juddoo.
Graeme Mackenzie, Assistant District Grand Master of the District Grand Lodge of South Africa North, a pour sa part indiqué encore une fois que la volonté de démystifier la franc-maçonnerie est bien réelle depuis plusieurs années. « Auparavant, l’on ne pouvait pas dire que l’on était membre de la confrérie, mais les choses ont changé. La franc-maçonnerie c’est avant tout le “brotherly love” entre les différents membres. Il n’y a encore une fois rien de secret. We are normal guys who just enjoy the camaraderie », a-t-il ajouté. Il sera ainsi présent dimanche pour une session d’explication et une visite guidée. Tenant le très fameux “little blue book”, il affirme qu’il faut absolument changer l’image que le public a de cette organisation des plus normales.
Simon Charles Knutton, District Grand Director of Ceremony/Assistant District Grand Master Designate from the District Grand Lodge of South Africa North, a lui partagé son expérience de 20 ans au sein de la confrérie. « Knowing about it is one thing, living with it is another thing », a-t-il soutenu, expliquant qu’il s’agit avant tout d’une organisation historique réunissant les bâtisseurs des différentes époques. « Nous sommes tous égaux, il n’y a aucune distinction. Oui bien sûr, l’on s’intéresse plus au politicien franc-maçon qu’à l’enseignant franc-maçon par exemple. Et pourtant, il y a beaucoup d’enseignants, d’ingénieurs, entre autres, qui sont membres de la confrérie. À vrai dire, la franc-maçonnerie est de loin le plus ancien réseau social ! » À Graeme Mackenzie de réaffirmer que « we are not a cult, a religion, we are not political ».
Les membres du public de plus de 16 ans pourront découvrir les arcanes de cette organisation secrète ce dimanche, à Phoenix. Vishwa Patten, Past District Senior Grand Warden of the Lodge of Friendship No 1696 English Constitution, était également présent à la conférence de presse.