Petit à petit, l’idée que la date des 9es Jeux des Iles en 2015, soit du 1er au 8 août ne convient pas à beaucoup de pays au sein du Conseil International des Jeux (CIJ) et fait son chemin. A tel point que tout récemment à Alger, lors de la réunion des secrétaires généraux de l’ACNOA (Association des Comités Nationaux Olympique d’Afrique) Philippe Hao Thyn Voon a été interpellé sur cette question. En effet, notre compatriote qui non seulement   est le président du Comité Olympique Mauricien (COM), et aussi le président du CIJ, a dû faire face à la grogne, et organisé une réunion informelle du CIJ dans la capitale algérienne avec les représentants des Seychelles, Madagascar, Comores et Maurice. Pour régler un nombre trop important de problèmes techniques qui sont pour l’heure considérés comme flous, une réunion officielle du CIJ pourrait se tenir avant la fin de 2014.
« Je ne vous cache pas qu’effectivement quatre pays membres du CIJ cherchent des explications sur un certain nombre de problèmes techniques et qu’à leur avis, il est important que des réponses à ces questions soient obtenues au plus vite et non en mai 2015, période à laquelle devait se tenir logiquement la prochaine réunion du CIJ. Nous en avons discuté et j’attends une demande officielle de ces pays pour demander à la Réunion d’organiser une réunion ne serait-ce que pour régler ces questions avant la fin de 2014 », a expliqué lundi dernier le président du CIJ avant son départ pour la Thaïlande où il est allé assister à l’Assemblée Générale de l’ACNO.