Deux vêhicules ont été endommagés lors cette opération.

Quatre membres de l’Intelligence Unit de l’Independent Commission Against Corruption (ICAC) ont été agressés, ce lundi, lorsqu’ils ont tenté d’appréhender un trafiquant notoire, le dénommé Neptune.

L’ICAC recherche depuis janvier 2017 ce trafiquant, qui est lié à un important réseau de trafic de drogue de Madagascar, comprenant l’exploitation de hors-bord. Sept de ses complices avaient déjà été interpellés.

A la mi-journée, une équipe de l’ICAC était engagée dans du Field Intelligence sur le terrain, à Floréal. Vers les 12h45, cette escouade de l’ICAC s’est retrouvée nez-à-nez avec le dénommé Neptune. Ce dernier a été informé qu’il était en état d’arrestation.

Il ne devait pas pour autant s’avouer vaincu.

Neptune a grimpé à bord d’un JCB et a foncé sur les officiers de l’ICAC. Une course poursuite a été engagée de Floréal à Cité Kennedy, en passant par Hollyrood.

Dans leur déposition à la police de Quatre-Bornes, les officiers de l’ICAC devaient souligner qu’une fois dans la région de Cité Kennedy, ils ont été encerclés par une centaine de personnes. Ces derniers, munis de briques, de pierres, de sabres et de javelots, les ont agressés.

Bilan : quatre officiers de l’ ICAC ont dû recevoir des soins pour des blessures et deux véhicules de l’ICAC ont été endommagés.

Le dénommé Neptune, très protégé par une personnalité notoire de l’Ouest, a pu prendre la fuite. L’enquête se poursuit.