L’ancien sélectionneur de Maurice, le Français Didier Six, était bel et bien au pays hier. Il a ainsi rencontré le ministre de la Jeunesse et des Sports, Yogida Sawmynaden, à son retour dans l’île. Une rencontre d’un peu plus d’une heure, où le technicien s’est, selon nos informations, expliqué auprès du ministre.
« C’est triste ce qui s’est passé, surtout au vu des échéances qui attendent le Club M », a réagi Yogida Sawmynaden. Le ministre de la Jeunesse et des Sports s’est appesanti sur la présence de l’entraîneur. « Il a surtout voulu s’expliquer par rapport à son licenciement ». Qu’en est-il de sa version des faits ? « Il a fait ressortir qu’il n’a pas démissionné, mais qu’il ne pouvait continuer dans certaines conditions », explique le ministre.
Mais la préoccupation de ce dernier reste, bien évidemment, les JIOI en août prochain à La Réunion. Une échéance capitale pour le football mauricien, qui devra affronter le Ghana dans le cadre de la CAN 2016 le 12 juin prochain, en déplacement, puis l’Afrique du Sud dans le cadre des Championnats d’Afrique des nations (ChAN), toujours en juin.
Le MJS interviendra-t-il pour régler la situation ? Une éventualité que Yogida Sawmynaden n’a pas envisagée, arguant que le rôle du MJS s’arrête là. « Nous ne sommes que les facilitateurs. Nous ne pouvons pas intervenir, peu importe le niveau ».
Il nous revient également que Didier Six a essayé de joindre les responsables de la Mauritius Football Association (MFA). Mais il risque de se heurter à un problème de taille, dans la mesure où Samir Sobha, le président de cette instance, se trouve en ce moment à Zurich en Suisse, pour participer au Congrès de la FIFA et à l’élection de son président.
Pour rappel, la mise à pied de Didier Six a été entérinée dimanche soir après une réunion d’urgence du comité directeur de la MFA, qui reprochait à l’ancien sélectionneur son comportement, qui « a terni l’image du Club M auprès de la Cosafa ». Il est reproché à Didier Six d’avoir fait des esclandres lors de la réunion technique. La MFA a, depuis, confié la sélection nationale au trio Akbar Patel, Alain Happe et Désiré L’Enclume.