Le sergent Persand et les constables Laboudeuse, Ragoo, Gaiqui et Nouma, accusés d’avoir brutalisé Iqbal Toofany alors qu’il était sous police custody dans la nuit du 1er au 2 mars, ont comparu ce matin en Cour de District de Bambous. La charge provisoire de « Torture by Police Official » qui pesait contre eux a été révisée en celle de « Murder. » Les cinq policiers ont été reconduits en cellule policière après leur comparution en Cour de Bambous.
Les cinq policiers inculpés sous une charge de Murder ont été accueillis ce matin en Cour de District de Bambous par une foule de badauds hostiles. Nombreux étaient-ils à vouloir s’en prendre au sergent Persand et aux constables Laboudeuse, Ragoo, Gaiqui et Nouma.
La police a eu toutes les peines du monde à calmer la foule qui s’est même acharnée sur un véhicule du CCID. Le calme est finalement revenu après que les cinq accusés ont quitté les lieux sous forte escorte policière.
C’est vers 14 heures hier après-midi qu’ils ont été convoqués d’urgence aux Casernes Centrales, où ils ont été informés qu’une charge de murder pesait désormais sur eux. Ce dénouement intervient à la lumière du rapport du Forensic Science Laboratory (FSL) complémentaire au rapport d’autopsie de la victime par le Chief Police Medical Officer, le Dr Sudesh Kumar Gungadin. Sans compter la version du Star Witness, qui a été entendu par le Central CID vendredi soir, et qui a participé à une descente sur les lieux au poste de police de Rivière-Noire.
Ainsi, des directives formelles ont été émises en vue de l’arrestation immédiate du sergent Persand et des constables Laboudeuse, Ragoo, Gaiqui et Nouma dans cette affaire.
Pour rappel, Iqbal Toofany avait été arrêté lors d’un contrôle de routine par des membres de l’Emergency Response Team (ERS) au volant de sa nouvelle voiture. Comme la vignette d’assurance et la plaque d’immatriculation ne correspondaient pas, et au vu de la découverte de plusieurs objets dont une scie et trois téléphones portables, Iqbal Toofany, 42 ans, a été remis à la CID de Rivière-Noire pour enquête aux petites heures du matin du 1er mars. Il est ensuite décédé le lendemain matin alors qu’il se trouvait aux urgences du Princess Margaret Orthopaedic Centre avec des ecchymoses sur son corps et les proches criant au Foul Play de la part des policiers.
Une enquête judiciaire a démarré il y a deux semaines en Cour de District de Bambous sous la présidence du magistrat Dangeot. Elle reprend le 25 mars à 12 h 30.