Vikram Bhunjun en costume

– Le directeur général du groupe Bhunjun soutient que la teneur des commentaires de ces deux ministres dans l’affaire Pacific Diamond s’apparente à des menaces contre lui

— La Haute Cour de Karnataka (Inde) entend aujourd’hui les arguments de la STC au sujet de la cargaison de 40 000 tonnes de produits pétroliers bloquée en rade de Mangalore depuis le 1er

La Betamax Saga amorce une nouvelle escalade depuis que le pétrolier Diamond Pacific est bloqué en rade de Mangalore avec une cargaison de 40 000 tonnes de produits pétroliers pour le compte de la State Trading Corporation (STC). Alors que la Haute Cour de Karnataka, qui a émis une injonction pour bloquer le départ de ce pétrolier du port de Mangalore, en Inde, doit entendre les parties ce matin, Vikram Bhunjun, le directeur général du groupe Bhunjun, a porté plainte hier au poste de police de Sodnac contre les commentaires des ministres Etienne Sinatambou et Ashit Gungah. Ces derniers ont en effet accusé le groupe Bhunjun de « sabotage contre le pays » en saisissant la Haute Cour de l’État indien du Karnataka pour un embargo contre le départ du pétrolier Diamond Pacific. Il réclame une enquête contre ces deux membres du gouvernement.

Lire l’intégralité de l’article dans Le Mauricien du 5 décembre.