L’informaticien Hassenjee Ruhomally, interrogé par le Central CID dans l’affaire d’un “Credit Memo” de Rs 400 000 de la clinique Apollo Bramwell présumé en faveur du vice-Premier ministre et ministre du Logement Showkutally Soodhun, a subi une intervention chirurgicale d’urgence hier. Selon les renseignements disponibles, devant la détérioration de son état cardiaque, ses médecins traitants à la clinique Fortis Darné ont pris la décision de lui poser un stent cardiaque (petits ressorts en métal placé dans les artères).
Hassenjee Ruhomally avait été placé en état d’arrestation une nouvelle fois mercredi suite à sa convocation par le Central CID dans un nouveau volet des démêlés de Soodhun avec la clinique Apollo. Après son interrogatoire en présence de son homme de loi, Me Zakir Mohamed, il devait être mis en cellule policière. En raison de son état de santé, il a été transféré à l’hôpital avant de se faire admettre à la clinique dans la nuit de mercredi à jeudi.