La première édition de l’Africa Judo Open a débuté hier au Swami Vivekananda à Pailles avec une moisson honorable de la part des judokas mauriciens. Même si le public n’avait pas fait le déplacement en grand nombre, les performances de Pascal Laurent, Sarah Sylva, Steeven Gourdin, Robin Collet et Christiane Legentil méritent d’être soulignées même si en ce qui concerne cette dernière on était capable de s’attendre à mieux. Du reste elle est passée tout près de la finale ne s’inclinant par Yuko face à l’Irlandaise Lisa Kearney. Maurice comptabilise à la fin de cette première journée 5 médailles de bronze dont trois chez les hommes et deux chez les femmes.
En effet, le SVICC n’affichait pas la grande foule pour la première journée de compétition malgré le spectacle proposé. Les combats étaient très spectaculaires et d’une justesse technique encore jamais vue à Maurice. Certainement les nouvelles règles internationales implementées y sont pour beaucoup. Le judo proposé est très offensif et explosif et beaucoup de matches se sont terminés par Ippon. De plus, il faut noter la présence de certaines grosses pointures mondiales notamment la Guinéenne Taciana Lima (-48kg) qui est 16e mondial de sa catégorie tout comme la Chinoise Fei Chen qui occupe le même rang chez les 70 kg. L’Angolaise Antonia Moreira ainsi que le Sud-Africain Gedeon Van Zyl sont aussi bien côté avec une 23e place et une 25e place respectivement dans le tableau mondial en -70kg et -73 kg.
En ce qui concerne la compétition, les judokas mauriciens n’ont certes pas réalisé d’exploit, mais ils ont quand même figuré sur les podiums. Les premières médailles de Maurice sont à mettre à l’actif de Pascal Laurent et Steeven Gourdin en moins de 60 kg. En effet, les deux judokas ont décroché le bronze dans cette catégorie. Le premier nommé s’est imposé face à son compatriote Jérémy St Pierre tout comme le second qui a lui triomphé de Pascal Séblin. Le grand lauréat de cette catégorie est nul autre que le Sud-Africain Daniel Le Grange qui a battu Neuso Sigauque du Mozambique. L’autre médaille bronze masculine est à mettre à l’actif de Robin Collet en moins 66 kg. Il a battu dans la petite finale Fabrice Cataperman. Dans cette catégorie la palme est allée au Britannique Lewis Keeble qui a battu le Sud-Africain Mabulu Siyabulela.
Dans le tableau féminin c’est sans surprise que les deux fers de lance de l’équipe c’est à dire Sarah Sylva et Christiane Legentil sont montés sur le podium. Engagé chez les moins de 57 kg, Sarah Sylva a battu sa compatriote Charlaine Cupidon pour prendre la troisième place. Le titre devait revenir à la Chinoise Zhou Ying qui a surplanté la Gabonaise Karen Agono Wora. De son côté Christiane Legentil a eu à en découdre avec Christine Ada Kara du Gabon en moins de 52 kg avant de devenir une bronzée. Le titre est revenu à l’Irlandaise Lisa Kearney qui a eu le dernier mot face à la Britannique Renicks Louise.
Les autres gagnants de la journée sont la Nigériane Augustine Esther en moins de 63 kg et le Ghanéen Narley Emmanuel en moins de 73 kg. La Nigériane a pris le dessus sur la Britannique Katieiemima Yeatsbrown qui prend la deuxième place. Le podium est complété par Jodie Mullen de la Grande Bretagne et la Camerounaise Helen Wezeu Bonbeu. Quant à Narley Emmanuel, il s’est montré intraitable face à l’Irlandais Thompson Caoimhin. Les bronzés sont le Polonais Piotr Kurkiewicz et l’Irlandais Fleming Eoin. Aujourd’hui, c’est les -moins 70 kg à monter qui seront en action. Maurice peut nourrir des espoirs de médailles et pourquoi pas toucher le graal avec notamment les deux capitaines Shane Dulmar (-90 kg) et Annabelle Laprovidence (+78 kg). Mention aussi à la Guinéenne Lima Tachiana qui a remporté l’or en -48 kg. Elle devance dans l’ordre la Britannique Kimberley Renicks et la Gabonaise Ewala Bondime Esther Corine et  Hayley Willis de la Grand Bretagne.