Le procès du Canadien David Allan Stockhall, arrêté à l’entrée du parc Casela le 13 juillet 2009 avec 989,6 g d’héroïne – laquelle drogue était dissimulée dans un sac –, se poursuit devant les Assises. Les officiers de l’ADSU en charge de l’enquête, à savoir le CI Jean et l’ASP Vurdah, ont tous deux confirmé que David Allan Stockhall était impliqué dans un réseau de trafic de drogue. L’ASP Vurdah a de plus indiqué que des enquêteurs de La Réunion avaient même fait le déplacement à Maurice pour interroger le Canadien sur son implication dans ce réseau de trafic de stupéfiants.
David Allan Stockhall est poursuivi devant les Assises pour “possession of dangerous drugs for the purpose of distribution” et “drug trafficking” selon l’article 41 (3) (4) de la Dangerous Drugs Act. Lors de la séance d’hier, l’audience du Chief Inspector Jean a pris fin. Ce dernier devait écarter la thèse de la partie de pêche, raison pour laquelle, selon l’accusé, ce dernier était venu à Maurice. Le policier a indiqué que l’aspect majeur de cette enquête est que le Canadien a été arrêté avec de la drogue d’une valeur d’environ Rs 15 M. Le CI Jean était suivi par l’assistant surintendant de police Vurdah, qui est venu confirmer ses dires. L’ASP Vurdah devait de plus apporter des détails sur l’identité d’un dénommé Norbert, lequel aurait transmis la drogue à Allan Stockhall. Ce dernier, a indiqué l’ASP Vurdah en cour, avait été interpellé par les autorités françaises dans le cadre du démantèlement d’un réseau de drogue. Il a soutenu que du côté des autorités mauriciennes, une lettre avait été adressée à Interpol pour retrouver cet homme. L’ASP Vurdah devait par la suite répondre au contre-interrogatoire de Me Deepak Ruthna, l’homme de loi du Canadien.
L’ASP Vurdah : Le 13 décembre 2011, les autorités réunionnaises sont venues à Maurice pour interroger Allan Stockhall, en faisant mention du dénommé Norbert…
Me Ruthna : « Qu’est-ce qui vous a convaincu que mon client est un trafiquant de drogue ?
L’ASP Vurdah : « L’accusé a été interpellé en possession d’une certaine quantité de drogue. Les autorités réunionnaises sont venues pour enquêter sur ce réseau de drogue et sur l’implication de David Allan Stockhall.
Me Ruthna : Mon client dit que le sac qui contenait la drogue lui avait été remis par le dénommé Norbert quand il était à Madagascar.
L’ASP Vurdah : L’accusé aurait dû vérifier le contenu du sac.
Après la fin du contre-interrogatoire de l’ASP Vurdah, la séance a été ajournée. Ce dernier devra revenir en cour avec une photocopie des entrées du “diary book” de l’ADSU de Rose-Hill faisant état des mouvements de l’accusé. Par ailleurs, un officier de police a été mandé en cour pour retracer les 15 derniers courriels se trouvant sur l’adresse électronique de David Allan Stockhall par le biais de son laptop. Le procès se poursuit avec l’audition des témoins de la défense. La défense est représentée par Me Deepak Ruthna alors que Mes Rehnu Gowry-Bhurut et Chitra Seervansing-Bharat représentent la poursuite.