La Conférence des ministres de l’Éducation des pays ayant le français en partage (CONFEMEN) et l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF) organisent les Assises sur l’Enseignement et la formation techniques et professionnels (EFTP), en collaboration avec le gouvernement du Burkina Faso et en partenariat avec l’Association internationale des maires francophones (AIMF), la Direction du développement et de la coopération DDC/Suisse et la Direction de la coopération au développement du Grand-Duché de Luxembourg.
Ces Assises auront lieu à Ouagadougou du 4 au 7 septembre sur le thème « Quelles compétences professionnelles et techniques pour une meilleure insertion socio-économique des jeunes ? »
Environ 300 participants – délégations ministérielles conduites par les ministres en charge de l’Éducation et de la Formation professionnelle des États et gouvernements membres de la CONFEMEN et de l’OIF, partenaires techniques et financiers, organisations internationales, patronat, société civile et experts – sont attendus à cette occasion. Maurice sera représentée par le ministre de l’Éducation Vasant Bunwaree.
Ces Assises serviront de cadre pour faire l’état des lieux de l’EFTP depuis les Assises de Bamako en 1998 et partager leurs expériences et les bonnes pratiques en matière de politiques d’EFTP dans les pays francophones.
Les recommandations faites serviront de leviers pour mettre en oeuvre de meilleures politiques socio-économiques d’insertion des jeunes francophones dans le monde du travail. La CONFEMEN (www.confemen.org) compte 44 États et gouvernements membres. L’OIF, elle, compte 56 États et gouvernements membres et 19 observateurs.