La Commission de l’océan Indien (COI) et l’Association des ports des îles de l’océan Indien (APIOI) ont conclu la semaine dernière une nouvelle convention de partenariat. Celle-ci prévoit l’hébergement du secrétariat permanent de l’APIOI au sein du siège de la COI. L’accord a été paraphé hier par le colonel Ciseau, président de l’APIOI, et Jean Claude de l’Estrac, qui procédait à sa dernière signature d’accord avant de quitter ses fonctions le 13 juillet.
« Ce rapprochement physique témoigne de notre volonté commune de travailler étroitement sur les questions portuaires et maritimes, notamment en ce qui concerne la connectivité maritime, l’une des composantes du vaste chantier de la connectivité régionale conduit par la COI », a souligné Jean Claude de l’Estrac. « Le port est le poumon de l’économie et il est indispensable de nous assurer que tous les ports de la région soient efficients. »
Le colonel Ciseau poursuit : « La COI est un partenaire clé dans la mise en oeuvre des activités de l’APIOI. D’ailleurs, le plan d’action défini par les membres de l’APIOI ces deux derniers jours (les 7 et 8 juillet, Ndlr) ouvre de nouveaux axes de travail et de coopération dans le domaine de l’économie bleue, de la sûreté et la sécurité maritime, et bien sûr de la connectivité dans la région océan Indien élargie à l’Afrique orientale. »
Jean Claude de l’Estrac a également rappelé l’inscription, par la COI, des projets de modernisation et d’extension des ports de Moroni et Mutsamudu, aux Comores, de Port-Louis à Maurice et de Victoria aux Seychelles sur la liste prioritaire d’infrastructures régionales devant bénéficier d’un cofinancement du 11e Fonds européen de développement.
L’APIOI – groupement d’intérêt des ports de Madagascar, de Maurice, de Mayotte, des Seychelles, des Comores et de La Réunion – a été créée en 2007 à Madagascar. Son siège social se trouve à La Réunion, où elle est enregistrée. Elle est appelée à jouer un rôle moteur dans la promotion d’une coopération dynamique interportuaire entre les autorités maritimes des îles riveraines. L’APIOI a, lors de sa dernière assemblée générale en janvier, qui s’était tenue à La Réunion, décidé de lui doter d’un secrétariat permanent domicilié à Maurice.