La direction de la Mauritius Union Assurance (MUA) est confiante que la stratégie d’expansion en Afrique subsaharienne donnera au groupe des assises solides pour maintenir sa croissance dans le long terme. Elle l’a réaffirmé dans les “Listing Particulars” qui ont été publiés sur le site internet de la Bourse de Maurice après que le Listing Committee a donné son feu vert pour la cotation sur le marché officiel, à partir du 22 janvier prochain, des obligations émises en septembre 2014. Le montant total des obligations s’élève à Rs 200 millions.
Le document préparé par la direction de MUA pour appuyer sa demande de cotation des obligations fait état de la présente situation commerciale du groupe et évoque également les perspectives d’avenir. Le groupe d’assurances soutient que les conditions d’opération sur le marché local demeurent très contraignantes avec une pression sur les primes. « La compétition entre les compagnies d’assurances ne donne pas l’impression de diminuer et les taux pratiqués concernant les primes sur certains segments d’activités sont bien en dessous des taux techniques. Pour ce qui est de la réassurance, le marché devrait rester mou vu qu’il abonde en capacités », explique la direction de MUA.
Se positionnant comme la 2e plus grosse société dans le domaine de l’assurance générale, la MUA estime à environ 23% sa part de marché en 2013 avec des primes brutes de l’ordre de Rs 1,6 milliard. La société s’enorgueillit d’être le leader dans le secteur de l’assurance-automobile avec des primes brutes approximatives de Rs 750 millions. Dans l’assurance-vie /pensions, le groupe se présente comme le 4e plus gros opérateur, récoltant, à travers La Prudence Mauricienne Ltd, des primes totales de Rs 675 millions en 2013.
Venant ensuite à sa grosse opération transfrontalière de 2014, soit l’acquisition de la totalité du capital du groupe kényan, Phoenix Transafrica Holdings Ltd, MUA souligne que « this milestone acquisition is in line with the Group’s strategy to expand in South Eastern in Sub-saharan Africa » et qu’elle est convaincue que ce rachat, qui a couté USD 22,6 millions (montant qui reste à être ajusté), créera de la valeur pour ses actionnaires. Phoenix Transafrica Holdings Ltd détient 66% du capital de Phoenix of East Africa Assurance. Celle-ci est spécialisée dans l’assurance générale au Kenya mais possède également des parts majoritaires dans des compagnies en Tanzanie (51%), en Ouganda (62%) et au Rwanda (55%).
S’expliquant sur les investissements du groupe en Afrique, la direction de MUA fait ressortir que les perspectives en termes de pénétration du marché sont encourageantes. La population totale des pays ciblés est d’environ 140 millions habitants et le taux de pénétration de l’assurance est moins de 2%. De plus, les revenus moyens dans ces pays sont appelés à augmenter avec un nombre accru de personnes de classe moyenne. Les dirigeants de MUA citent également la forte croissance économique du continent africain et les projections encourageantes concernant la progression des primes d’assurance en Afrique subsaharienne (excluant l’Afrique du Sud), dont la valeur pourrait doubler d’ici 2017, alors que le secteur pourrait enregistrer une croissance de 7 à 8% au cours des prochaines années.
Le groupe MUA estime que si les comptes de Phoenix Transafrica Holdings Ltd avaient été consolidés au 1er janvier 2014, il aurait enregistré des profits après-impôt de l’ordre de Rs 200 millions à fin septembre 2014 au lieu de Rs 150 millions comme annoncé en novembre dernier. Le groupe est d’avis que sa présence en Afrique subsaharienne lui offrira d’excellentes opportunités de croissance dans un certain nombre de marchés en pleine expansion.
Pour ce qui est de la cotation boursière des obligations, il est à rappeler que la MUA avait émis 20 000 obligations d’une valeur de Rs 10 000 l’unité. Ces obligations sont rémunérées au taux suivant jusqu’au 23 septembre 2019 : Repo Rate (taux directeur) plus 1,85% par an. Pour la période s’étendant du 24 septembre 2019 au 23 septembre 2024, le taux proposé sera comme suit : Repo Rate plus 2,10% par an.