C’est ce matin que la sélection mauricienne d’athlétisme entrera en action lors de ces 11es Jeux d’Afrique qui se déroulent depuis une semaine au Congo Brazzaville. Une compétition au cours de laquelle les sélectionnés tenteront d’imiter les autres membres du Club Maurice qui ont jusqu’ici brillé en remportant une médaille, notamment en badminton, où deux médailles d’or ont été remportées dans le tournoi par équipe et par Kate Foo Kune en individuel. Le premier qui entrera en compétition ce matin n’est autre que le décathlonien Guillaume Thierry, médaillé d’argent lors des Jeux de 2011 à Maputo au Mozambique avec, à la clé, un record national de Maurice de 7481 pts.
Le Mauricien sera d’abord engagé au 100m avant d’enchaîner avec le concours de la longueur, du poids et de la hauteur. Dans la soirée, il sera engagé au 400m. Lors de la journée de demain toujours, la sprinteuse Joanilla Janvier et Amélie Anthony seront engagées, le matin, dans le premier tour du 100m et en cas de qualification, elles seront en demi-finales en début de soirée. Aurélie Alcindor, médaillée d’argent aux Jeux des Iles sur 400m, et très probablement Stéphanie Guillaume, seront, elles, en action dans l’après-midi au premier tour du 400m. Idem pour Jessica Marie au 100m haies et Thierry Ferdinand au 100m masculin.
Lundi matin, Guillaume Thierry poursuivra son décathlon avec le 110m haies, le disque, la perche et le javelot. Dans l’après-midi, il sera en action au 1500m, alors que le relais du 4x100m hommes et dames seront engagés dans les préliminaires, les finales étant prévues pour le lendemain. On suivra aussi avec beaucoup d’attention la prestation du lanceur Bernard Baptiste dans la soirée, lui qui a été médaillé d’or au poids aux JIOI et qui est recordman de Maurice avec une performance de 16m47.
Pour sa part, Jessika Rosun, qui possède les moyens de réaliser une bonne performance au javelot après sa médaille d’or aux JIOI, disputera la finale mardi après-midi. Le sprinteur Jonathan Permal dont on attend beaucoup après sa médaille d’or au 200m aux JIOI sera engagé au premier tour de ce 200m, mercredi matin, tout comme Amélie Anthony si elle est alignée sur la distance.
En cas de qualification, Jonathan Permal sera en demi-finale dans l’après-midi, alors que la grande finale est prévue pour jeudi soir. Le moins que l’on puisse dire, c’est que Jonathan Permal possède les qualités pour réaliser une bonne performance sur cette distance, d’autant que depuis les Jeux du Commonwealth de l’année derniére en Ecosse, il court désormais sous les 21 secondes. S’il s’améliore encore, il devrait être en mesure de réaliser un truc sur ce 200m, quoi que l’on sait que l’Afrique possède de très bons sprinteurs. A noter que le lanceur Nicholas Li Yun Fong, également médaillé d’or aux JIOI – sa quatrième depuis 2003 – sera en finale au lancer du marteau mercredi.
Par ailleurs, Maurice possède de bonnes chances de briller en handisport notamment grâce à Cédric Ravet sur 1 500m fauteuil. Finaliste aux derniers Jeux du Commonwealth, l’année dernière, le handisportif s’est facilement imposé sur la distance lors des JIOI à La Réunion. Le voir atteindre la finale et terminer sur le podium ne constituera aucunement une surprise. L’autre handisportif Rosario Mariane, vainqueur au 100m (non-voyant) aux JIOI, possède aussi de bonnes chances de bien faire au Congo Brazzaville.