Le meeting international d’athlétisme qui a débuté hier au stade de Bambous n’aura accouché d’aucune performance marquante au plan individuel sinon que les concours du décathlon et de l’heptathlon ont permis aux prétendants d’afficher clairement leurs ambitions avant d’attaquer la deuxième et dernière journée du meeting africain des épreuves combinées aujourd’hui.
La prestation du Malgache Ali Kamé et celle du Mauricien Guillaume Thierry, tous deux du Centre international d’athlétisme de Maurice (Ciam), sont à suivre. Comme l’an dernier, les deux hommes se livrent à un duel qui devrait les conduire vers un nouveau record national, tout au moins pour le Malgache qui, après cinq épreuves, vire en tête avec 3912 pts contre 3665 pts à son grand rival.
« J’ai perdu un peu de points par rapport à la première moitié de mon concours l’an dernier. Mais demain (aujourd’hui) cela va être mieux que la dernière fois. Aujourd’hui (hier), j’ai battu mon record personnel à la longueur (7,43 m contre 7,33 m) et demain je m’attends à rester à moins de 15 secondes au 110 m haies, comme je l’ai fait la semaine dernière en courant en 14”72, ce qui est ma meilleure perf. Je vise normalement un nouveau record national malgache et les minima olympiques de Londres qui sont de 7950 pts », clamait-t-il hier, haletant après le 400 m remporté en 51”19.    
Troisième en 52”10 derrière le Kenyan Elijah Chesoen (51”30), Guillaume Thierry affichait lui sa déception d’avoir perdu des points dans ses concours de lancer du poids et de saut en hauteur qui, d’habitude, il ne rate pas. « Je suis un peu déçu, sinon pour le reste c’était bon. Mon objectif est de terminer avec au moins 7500 pts et par la suite arriver graduellement aux minima olympiques. »
Guillaume Thierry avait réalisé l’an dernier 7444 pts à Bambous alors que Kamé s’était imposé avec 7685 pts. Tout deux signant un nouveau record national. Plus tard en septembre, le Mauricien décrocha l’argent avec 7481 pts aux Jeux d’Afrique à Maputo. Aujourd’hui, il compte se surpasser au disque, à la perche et au javelot pour talonner du mieux possible le Malgache.
En heptatalon, la Ghanéenne Margaret Simpson a été devancée de justesse dans la dernière épreuve de l’après-midi, le 200 m, par la Belge Nafissatou Thiam. Celle-ci entame ce matin les trois dernières épreuves de la compétition avec 4 points de plus, soit 3581 pts contre 3577 pts à Simpson.
À signaler néanmoins la performance de 4,00 m de la perchiste française Jade Vigneron dans des conditions de vents assez défavorables. Elle avait fini 3e mercredi dernier au meeting de St-Denis à La Réunion en franchissant 4,20 m.