Les semaines se suivent, mais ne se ressemblent pas au Football House de Trianon. C’est, en effet, ce qu’on peut affirmer après avoir pris connaissance de la toute dernière information dans ce qu’on appelle désormais la MFA Saga. Hier soir lorsque Week-End a cherché à confirmer l’information selon laquelle Vinod Persunoo allait step-down au profit de Sameer Sobha. Mais grande a été notre surprise d’entendre dire: «C’est pas vrai de dire que je vais step down.» Des propos qui ont sonné comme une claque puisque la presse d’hier s’accordait à dire qu’un accord  a été trouvé pour un retour à la normal au sein de la direction de la MFA. Mais il est à constater que rien ne semble aller dans cette direction.
Ce qui veut dire quelque part que la réunion de ce lundi après-midi entre les membres du comité directeur de la MFA risque d’accoucher d’une souris. Puisque tout laisse croire que même si Vinod Persunnoo est disposé à passer la main ce ne serait pas à n’importe quel prix. Tout dépendra dans une très large mesure de ce que contient le libellé d’une résolution que, dit-il, les membres seront appelés à voter. Comme nous sommes dans une saga interminable, disons tout de suite que c’est la première fois dans l’histoire qu’on apprend qu’un comité directeur va voter une résolution à la place des décisions alors que jusqu’ici nous croyons savoir que c’est une assemblée qui est appelée à voter une solution.
Cette résolution serait donc un premier sur le plan national, Sameer Sobha un président local et un président sur le plan international, à savoir Vinod Persunnoo. certes nous vivons dans un monde où tout est possible de là à ce qu’une fédération nationale fonctionne avec deux capitaines c’est une première à Maurice comme dans le monde, puisque ce n’est autorisé dans aucune loi. A moins que nous ne savons pas encore tous les secrets des statuts de la FIFA. Infos ou intox?
Cependant l’agenda de cette réunion comprend aussi une résolution en faveur de la réintégration de Ruben Armoogum qui, il faut le dire, a été renvoyé de son poste de Planning Developpement and Finance manu militari. Mais comme dit-on dans l’entourage du G8, que Ruben Armoogum est une parmi les pommes de la  discorde .Il va sans dire que cette pillule n’est pas certaine d’être avalée.
D’autant plus que le G8 a été revigoré durant la semaine écoulée avec une lettre, avec copie à Jérôme Valcke, secrétaire général de la FIFA,  du Registrar of Associations qui confirme dans des termes à peine voilés que le reshuffling qui avait été effectué le 20 octobre dernier et qui avait installé Anoop Madhow comme président à la place de Vinod Persunnoo «is in order». Cependant ce dernier nous a confirmé qu’il a répondu hier à cette lettre .
Espérons cependant que dans cette nouvelle épisode de cette saga qui est en train de se transformer en un télénovela mexicain, ces messieurs de la MFA trouve un peu de leur temps à parler du football, qui ne se joue pas à Maurice depuis belle lurette déjà.