Une voiture volante déploie ses ailes. Si l’idée n’est pas nouvelle, son concept, lui, vient d’être dévoilé par un ingénieur slovaque. L’Aeromobil est prête à prendre son envol.
S’envoler. Le vieux rêve de l’humanité a trouvé une nouvelle expression dans le concept d’un ingénieur slovaque, inspiré par Jules Verne et Antoine de Saint-Exupéry : sa “voiture volante” est prête à décoller.
“L’idée d’Aeromobil, un véhicule de l’avenir, m’est venue à l’esprit à l’université au début des années 90. Honnêtement parlant, qui ne rêverait pas de s’envoler alors qu’il est coincé dans un embouteillage ?”, confie le constructeur et concepteur Stefan Klein. “Voler, j’ai ça dans le sang. Déjà mon grand-père et mon père volaient sur des ultra-légers. Moi-même, j’ai obtenu mon brevet de pilote avant d’atteindre l’âge du permis de conduire”, poursuit-il.
Auteur de plusieurs concept-cars pour les marques BMW, Volkswagen et Audi, M. Klein enseigne à l’Académie des Beaux-Arts et de Design, dans la capitale slovaque, Bratislava. Long de six mètres, son élégant véhicule à deux places de couleur bleu et blanc à ailes rétractables, peut être rangé dans un garage ou sur une place de stationnement. Son conducteur/pilote peut faire le plein dans n’importe quelle station-service.