Rodrigues doit désormais faire un bond en avant. C’est le sentiment qui prévaut dans l’île, qui célèbre cette semaine ses treize ans d’autonomie. Alors que le peuple rodriguais a appris à gérer son développement, il veut passer à la vitesse supérieure au niveau économique, des infrastructures, de l’accès, de la technologie…
C’est le souhait que formulent ceux à qui Scope s’est entretenu. Lors des célébrations marquant l’anniversaire de l’autonomie, Sir Anerood Jugnauth et Serge Clair se sont également exprimés sur l’avenir de l’île.