Après moults changements au niveau des fixtures, l’épreuve principale du 29 acte mettra finalement aux prises les coursiers détenant un rating de 50 ou plus sur 1500m. Vainqueur dans un joli style à sa dernière incursion, Recall To Life sera en quête de confirmation mais il trouvera cette fois sur sa route les redoutables Tandragee et Roman Manner.
Souvent malchanceux, le protégé de Gilbert Rousset était finalement parvenu à retrouver le box des vainqueurs au terme d’une sublime ligne droite il y a un mois. Il a certes hérité du plus mauvais couloir au départ mais la présence de coursiers véloces tels que Nordic Warrior et Captain Magpie devrait lui garantir une nouvelle fois un bon rythme. Dans une telle configuration, le bai brun sera assurément l’un des principaux animateurs de la ligne d’arrivée.
Sa tâche s’annonce toutefois plus compliquée eu égard à la présence des deux fers de lance de l’entraînement Gujadhur, Tandragee et Roman Manner, qui ne viendront certainement pas faire de la figuration. Bien qu’il sera à nouveau le top weight du champ, l’alezan, qui s’élancera de la corde, fait partie des meilleures chances, ayant déjà concouru contre des adversaires plus coriaces cette année. S’il parvient à bien se positionner, il devrait avoir son mot à dire lors de l’emballage final. Roman Manner reste, lui, sur une convaincante victoire lors de la 20e journée. Doté d’une bonne pointe de vitesse initiale, le fils de Holy Roman Emperor devrait se retrouver dans le sillage des meneurs et Derreck David aura du souci à se faire s’il le surprend au démarrage. Roman Manner demeure d’ailleurs le choix de Bardottier et sa candidature doit être prise très au sérieux.
La dernière prestation de Nordic Warrior mérite d’être complètement ignorée puisqu’il avait été battu dans des conditions discutables. Même s’il a trouvé la compétition plus dure à ce niveau, le strong galloper d’Alain Perdrau donne toujours le meilleur de lui-même quand il peut dicter sa loi. Il paraît, sur papier, être le plus rapide du lot et on voit mal quelqu’un lui disputer le commandement, ce qui le rendrait très difficile à remonter, lui qui a pour habitude de décourager ses adversaires avec son train sélectif.
Donnie Brasco et Kruger Rand seront les représentants de Patrick Merven à cette échéance. Si la distance ne plaide pas en faveur du premier nommé au prime abord, il n’en demeure pas moins qu’il est un redoutable adversaire au finish. A la faveur d’un bon rythme, Donnie Brasco peut se mêler à la lutte pour la victoire comme il l’avait prouvé lors de son avant-dernière apparition. Il devra toutefois s’assurer de ne pas être trop distancé pour ne pas avoir trop de terrain à combler en fin de parcours. Les choses paraîssent cependant plus compliquées pour Kruger Rand qui ne compte aucune performance notable à ce niveau cette année. Il devra se montrer à son meilleur niveau pour inquiéter les favoris, surtout sur 1500m.
Les prestations 2015 de Captain Magpie ont été jusqu’ici aux antipodes de ce qu’il a réalisé l’an dernier, mais le fils de Captain Al donne l’impression de retrouver graduellement ses bonnes sensations. Avec Nordic Warrior qui s’élancera à son intérieur, le porte-drapeau du King of Long Shots devra batailler ferme sur les premières encablures pour s’assurer de la position tête et corde. S’il échoue dans sa quête, il n’aura d’autre choix que de se battre pour un accessit.
Les chances de Pierneef  semblent en revanche moins évidentes en cette compagnie. Le protégé de Vincent Allet, qui n’en sera qu’à sa deuxième tentative cette année, appréciera certes la distance rallongée mais il devrait avoir besoin de cet engagement pour parfaire sa condition physique.