Nordic Warrior avait décidé de placer la barre très haut. Certains de ses poursuivants s’étaient sans doute dit que le tempo était trop élevé et n’ont pas cru bon de ne pas se laisser distancer. Le cheval d’Alain Perdrau est venu confirmer qu’il était dans d’excellentes dispositions et qu’il aurait sans doute mieux fait s’il n’avait pas été contrarié par un adversaire qui n’avait pratiquement aucune chance lors de sa dernière sortie.
On avait pressenti que ce serait le jour de Nordic Warrior cette fois. Il avait déjà démontré d’excellentes dispositions à l’entraînement. On peut penser que l’état de la piste peut l’avoir aidé à avoir toutes les chances de son côté. Quand on regarde les temps fractionnés de la course, on dira quelque part que Vinay Naiko ne s’était guère soucié de l’état de la piste. Il savait pertinemment que Nordic Warrior excellait par une piste molle. Il savait aussi que son coursier était avantagé au handicap par rapport à ses adversaires, même si on sait que l’écart de poids aurait dû être plus conséquent. Désavantagé si on comparait sa valeur vis-à-vis de Tandragee et autres Roman Manner et Recall To Life, il recevait néanmoins du poids de ces derniers.
Ainsi, Vinay Naiko a fait comme s’il s’agissait d’une course normale courue sur un terrain normal. Seul Captain Magpie essaya de le suivre car on sait que ce dernier excelle dans la course à l’avant. Le cheval de Rameshwar Gujadhur resta à distance respectable, son jockey ayant peut-être réalisé lui que Nordic Warrior s’étendait à vive allure.
Par contre, Roman Manner avait été repris par Jeanot Bardottier et se fit même déborder par Donnie Brasco qui, d’habitude, court plus en retrait. On se demande si cette tactique de Jeanot Bardottier fut bénéfique à sa monture et si elle ne fut pas contre les intérêts des autres chevaux qui le suivaient qui se retrouvèrent ainsi plus en retrait que prévu. Les Racing Stewards ont déjà ouvert une enquête à cet effet.
Tandragee n’était pas loin de ces chevaux. Recall To Life, avec sa mauvaise ligne contre lui, était dernier. Après 600m de course, il avait pratiquement dix longueurs de retard face à Nordic Warrior. Ce dernier accéléra à nouveau à 600m de l’arrivée comme au bon vieux temps, lorsqu’il remportait pratiquement toutes ses courses. Captain Magpie ne vit que feu et ne put que laisser filer son adversaire qui aborda la ligne droite en vainqueur.
Derrière, on dut composer avec les moyens du bord. Tandragee faisait du surplace. Roman Manner accéléra avant de plafonner, sans doute barré par son manque de compétition. Donnie Brasco ne put passer à la vitesse supérieure vu qu’il s’était dépensé prématurément. Ce fut Recall To Life qui illumina de sa présence la ligne droite finale. Profitant d’un passage à la corde, il termina à la vitesse du vent, mais échoua à un peu plus d’une longueur de Nordic Warrior sur lequel Vinay Naiko avait déjà levé le bras en signe de victoire.
1’30”65 sur 1500m par une piste molle, il fallait être vraiment fort pour battre Nordic Warrior, qui ramena une 598e victoire à Alain Perdrau, qui n’est plus qu’à deux marches de sa 600e.