Ni vainqueur ni vaincu (0-0) dans un derby de la ville lumière à la fois bien engagé et sous tension. Curepipe Starlight SC/Cercle de Joachim, comptant pour la 6e journée de la Barclays Mauritius Premier League de football, a d’ailleurs été marqué par deux expulsions, une de chaque côté, hier après-midi au New George V Stadium.
Les deux formations curepipiennes sont restées sur leur faim puisqu’elles n’ont pas pu décanter la situation. Si ce résultat ne constitue pas forcément une mauvaise opération pour le CSSC, en revanche, tel n’est pas le cas pour le Cercle de Joachim, champion sortant, qui n’a obtenu que trois points sur quinze possibles.
Ce derby, joué sur une pelouse grasse en raison des averses, a tenu toutes ses promesses puisque les deux protagonistes ont tour à tour pris l’ascendant sur le jeu. Mais aucune d’entre elles n’a pu saisir les opportunités qui se sont présentées à elles. C’est le Cercle de Joachim qui a donné le ton avec un tir bien cadré de Yannick Dig-Dig, mais le gardien sud-africain du CSSC Christopher Titus était sur la trajectoire (14e).
Les champions sortants devaient prendre du plomb dans l’aile lorsque leur jeune attaquant ghanéen Abraham Odoom reçut un carton rouge direct pour une faute sur le défenseur latéral du CSSC Jeetun Varun (23e). La tension devait monter d’un cran sur et en dehors du terrain dans la mesure où l’entraîneur du CSSC, Fidy Rasoanaivo, et celui du Cercle de Joachim, Joe Tshupula, ont eu une altercation verbale. Il aura fallu l’intervention du 4e arbitre et de certains dirigeants pour calmer les esprits.
Sur le terrain, le jeu devenait dès lors plus engagé, avec deux formations qui voulaient à tout prix remporter ce match pour le prestige et aussi pour empocher les trois points. En dépit de son infériorité numérique, sur l’ensemble de la première période, l’équipe de Joe Tshupula a été légèrement supérieure dans la construction. D’ailleurs, les coéquipiers de Denis Dookee se sont procuré deux autres occasions avant la pause par l’entremise de Christopher L’Enclume. Le premier fut un tir sur la transversale (30e) et l’autre une action en profondeur mais contrée au moment du tir par le Béninois Gérard Durand, la tour de contrôle du CSSC.
C’est avec la même fighting spirit que Joachim a entamé la seconde tranche. Sur un coup franc bien travaillé de Denis Dookee pour son latéral Brandon Citorah, ce dernier enchaîna avec un contrôle orienté du pied droit avant de décocher un tir du gauche qui fut toutefois repoussé par le montant gauche de Titus.
Lancé en profondeur par Isaac Nartey, Yannick Dig-Dig évita le tacle d’Ashvind Mehess, avant d’adresser un tir qui filait droit au but, alors que le gardien était battu. Mais Yohan Larhubarbe, repoussa in extremis le ballon sur la ligne (74e). Sur la minute qui s’ensuivit, sur un service de ce même Larhubarbe, Walter St Martin se trouva seul devant le gardien de Joachim, mais l’attaquant du CSCC n’arrivait pas à faire la différence face à    Christopher Caserne (75e). Neuf minute après, St Martin fut expulsé pour une faute sur le milieu Arvindsing Mathoorasing (86e).
Dans les arrêts de jeu, le match aurait pu basculer en faveur du CSSC, lorsque Citorah dévia un centre de Fabrice Pauline. Mais Caserne a su déployer les grands moyens pour sauver les siens (94e).