On joue ce week-end pour le compte de la 29e journée de la BMPL. L’occasion pour les uns de se racheter après une mauvaise série et pour les autres de continuer sur leur lancée. Vaincre ou périr, en somme, sachant que la tendance se précise. Si on peut difficile avancer quelle formation soulèvera le trophée le 18 juin, on peut sans peine constater que la lutte s’intensifie dans le haut du tableau. Les joutes à suivre cette semaine sont celles mettant aux prises Roche-Bois Bolton City au Savanne SC au stade St François Xavier et le Cercle de Joachim à l’ASPL 2000 (stade George V).
Roche-Bois Bolton City, leader de la BMPL, reçoit demain après-midi au stade St François Xavier une équipe du Savanne SC qui semble avoir repris du poil de la bête. Un match difficile pour le groupe dirigé par Jérôme Thomas, qui devra évoluer sans plusieurs de ses cadres. Ainsi, on note l’absence de Christopher Arthée, Patrick Constant-Perrine, Jonathan Spéville et Fabrice Brasse. Certains peuvent déjà considérer leur saison comme finie, alors que d’autres espèrent encore fouler le carré vert au cours des neuf prochaines rencontres.
« Il faut faire avec. L’absence des cadres influe directement sur le jeu. » Ajouté à cela, une feuille de match qui compte moins de 15 joueurs : la situation est difficile pour les Roche-Boisiens. Mais la récente victoire contre le Pamplemousses SC (1-0) jouera beaucoup sur le moral des troupes. D’autant qu’après une défaite (0-1) contre l’ASPL 2000 et une victoire dans le derby des banlieusards, Roche-Bois Bolton City doit panser ses plaies et se préparer à se déplacer au stade Anjalay cette semaine pour y affronter son dauphin encore une fois.
De son côté, le Savanne SC paraît avoir remonté la pente. Longtemps cantonnés au rôle de faire-valoir, les Savannais ont connu un petit regain de confiance, caractérisé notamment par un nul contre le Pamplemousses SC, même si la suite ne leur a pas souri. « Ils semblent jouer de mieux en mieux. Ce sera une équipe dure à manier », prévient Jérôme Thomas. Le leader doit à tout prix vaincre son adversaire : il y a va de sa survie.
Au stade George V, le Cercle de Joachim en découdra avec l’ASPL 2000. Ce choc d’anciens champions sera à suivre puisque les Curepipiens s’en sont toujours bien sortis contre leur adversaire. Cependant, l’ASPL 2000, qui voudrait repartir à la reconquête de sa couronne, n’espère pas se laisser surprendre par un adversaire nettement moins classé.
La dernière rencontre dominicale verra Petite Rivière Noire et La Cure Sylvester s’affronter sur la pelouse du stade Germain-Comarmond. L’équipe de l’Ouest, qui vient de chuter (1-3) contre le champion en titre, compte éviter la défaite pour éviter, dans la foulée, d’être expulsée du podium. Les Sylvesters, quant à eux, voudront reprendre un peu plus la main sur leur destin, alors qu’ils sont toujours septièmes.
Deux rencontres sont prévues aujourd’hui. Le Pamplemousses SC affrontera, à 15h30 au stade Anjalay, les GRSE Wanderers avec l’intention de rentrer avec les trois points. L’AS Quatre-Bornes et l’AS Rivière du Rempart en découdront au stade Guy-Rozemont.