Le Real a continué sa marche en avant sans toutefois convaincre, hier dans le dernier match de la cinquième journée de la Super League, au gymnase de Phoenix. Une rencontre remportée 74-63 par les Port-Louisiens aux dépens de l’École de Basket de Cassis, après avoir été à la peine au premier quart-temps.
Si le Real a empoché les deux points de la victoire, par contre, on sent que les choses auraient dû se passer autrement. « Nous avons tatonné au début de la rencontre », lâche Neva Vadiveloo, coach des Verts. En effet, bien que le Real partait avec l’avantage psychologique d’avoir remporté toutes ses rencontres, il n’en a pas profité. Pourtant, son cinq majeur pouvait laisser présager que Cassis allait sombrer dès le début de la rencontre. Avec Mohamed, Bruno Lamotte, Winley Tamby, Jonathan Jules et Yannick Hector, le Real n’a pourtant pas décollé.
« Nous sommes rentrés dans le match après le premier quart-temps », commente encore Neva Vadiveloo. Et ce qui devait arriver arriva : Cassis prendra les devants à l’issue du premier quart-temps (15-12). Ce qui forcera la bande à Neva Vadiveloo à se réorganiser, puis à mettre l’ouvrage sur le métier. De fil en aiguille, emmenés par un cinq majeur qui s’est ressaisi entre-temps, le Real reprend la main et maintient son hégémonie. « Il n’y a aucune explication à cela. Nous sommes entrés dans le match en retard, sans arriver à marquer. Et nous l’avons payé cash au premier quart-temps. »
Mais une fois la machinerie mise en marche, elle ne s’est pas arrêtée. Le Real prendra les devants sans jamais être rejoints, même si l’EDB Cassis montrera quelques signes de résistance tout au long du match. « Il ne faut pas penser que c’était facile, puisqu’il n’y a pas de rencontre facile. Déjà que nous n’avons pas joué comme d’habitude, mais nous nous sommes repris au fur et à mesure. »
Ce succès place encore une fois le Real en tête du classement en attendant la prochaine rencontre de son adversaire direct, les Roche Bois Warriors, qui affronteront l’ASVP ce dimanche. « Notre prochaine sortie est prévue le 25. Nous ferons tout pour ne pas commettre les mêmes erreurs », souligne le coach du Real.
Mardi, les jeunes Hammers, récemment promus en D1, ont été défié leurs aînés d’Attila. C’est donc sans surprise que les Port-Louisiens se sont imposés devant les Curepipiens (71-57). Les prochaines rencontres ce dimanche se dérouleront à partir de 14h30. En lever de rideau, la rencontre féminine entre les Malherbes et les Highland Young Cadets, suivie de ASVP/Roche Bois Warriors à 16h30. Tous ces matches se disputeront au gymnase de Phoenix. À 18h30, les Vikings défieront le CSSC. La sixième journée se poursuivra mardi avec Forest Side/Attila à 19 h, au gymnase de Phoenix toujours, alors que BBRH/Hoop croisera le fer avec l’EDB Cassis. Dimanche, les Hammers et les Mahebourg Flippers s’affronteront dans la clôture de la sixième journée.