La quatrième journée de la Super League masculine, marquée par la victoire sur le fil du rasoir du Real contre Attila, a vu les Flippers s’imposer face à l’EBD Cassis suivant le même scénario la veille, au gymnase de Phoenix. Une joute qui a vu les Port-Louisiens jouer le rôle du poil à gratter contre les vice-champions de Maurice, qui se sont finalement imposés sur le score de 85-77 après prolongations.
Les arbitres ont eu à droit, ce week-end, à de longues rencontres. Car avant d’accorder les fameuses prolongations qui ont vu le Real s’imposer face à Attila, les hommes en noir ont eu à pousser la rencontre Flippers/Cassis à la limite. Ce match a également été rendu intéressant par deux équipes qui ont élevé leur niveau de jeu. Du coup, après le premier quart, c’est Cassis qui menait 21-17, avant de se faire rattraper 17-21 au deuxième. À la mi-temps, 38-38.
Tout était donc à refaire pour Cassis, et tout restait à faire pour les Mahébourgeois. D’ailleurs, c’est Cassis qui s’offre le bon bout, avec un score de 18-14 au troisième quart (56-52). Mais au quatrième, ce sont les Flippers qui comblent le retard, avec 16 points marqués contre seulement 12 encaissés. Et du coup, l’égalité parfaite.
Mais les Flippers, sans doute motivés par leur titre de vice-champions, sont les plus réalistes au moment crucial, passant 17 points à une défense de Cassis qui semble s’écrouler. L’attaque de Cassis, par contre, ne fonctionne plus, puisque les Port-Louisiens ne passent que 9 points.
L’autre rencontre du week-end a mis aux prises deux équipes mal en point : l’ASVP et les F17 Fighters. Aucune de ces deux formations n’a signé de victoire en Super League depuis le coup d’envoi de la compétition. Dimanche, l’occasion était trop belle pour la rater. Mais l’ASVP n’est plus ce qu’elle était.
En effet, les Vacoassiens ont eu beaucoup de peine pour se défaire d’une équipe des F17 Fighters très combative, surtout dans le dernier quart. Même si les joueurs de la ville ont mené aux premier, deuxième et troisième quarts (20-12, 18-13 et 19-17), ils ont pris 23 points dans la dernière tranche, mais s’imposent malgré tout 72-65.
Quant aux Roche Bois Warriors, ils confirment leur bon début de saison avec une victoire nette et sans appel contre les valeureux Hammers (80-58). Il est bon de noter que les Roche-Boisiens ont asphyxié leurs adversaires pendant trois quarts (20-15, 22-12, 19-6), mais ont vu les joueurs de Rivière du Rempart faire jeu égal (19-19) dans la dernière partie de la rencontre.