Si l’on s’en tient à ses propres propos tenus dans l’express du 14 septembre 2013, l’avenir du basket-ball devait être entre ses mains. «L’avenir du basket est entre les mains de la jeune génération», disait Matthieu Laplanche en réponse, sans doute, un pied de nez à ceux qui le critiquaient comme secrétaire administratif de la Fédération mauricienne de Basket-Ball. Sans doute, le Curepipien, aux multiples fonctions au sein du basket-ball mauricien se sentait si fort et soutenu que Matthieu Laplanche se sentait pousser des ailes. Mais  comme le dit l’adage, «crasse en l’air tombe lor néné» et ce que beaucoup pensaient allait arriver le 31 mars dernier.
En effet, Matthieu Laplache a été suspendu de ses fonctions de secrétaire administratif de la FMBB. Officiellement selon une lettre envoyée à plusieurs rédactions sportives et qui porte la signature de Frédérick Atisse, en sa capacité de secrétaire général de la fédération, Matthieu Lapanche est indisponible pour quelques semaines. «The Mauritius Basket Ball Federation would like to inform you that Matthieu Laplanche will not be available for the coming weeks. Therefore we will like to apologize for any inconvenience caused regarding the functioning of our administration office», peut-on lire notamment dans le courrier. Sauf que la lettre ne donne ni les raisons de l’«indisponibilité» ni la période de l’absence de Mathieu Laplanche n’est indiqué.
Mais depuis que cette lettre a été rendue publique, nombreux sont ceux qui sont les habitués du gymnase de Phoenix  ont laissé comprendre à Week-End de la décision du comité directeur de la FMBB de suspendre le secrétaire administratif. Du reste Week-End  a déjà évoqué l’imminence de cette décision dans notre rubrique Points Chauds en raison des absences et des manquements notés dans le travail de Matthieu Laplanche.
Contacté par Week-End hier en fin d’après midi, Alvin Athave a montré des signes d’énervement et d’agacement lorsque la question de savoir si effectivement Matthieu Laplanche a été suspendu de ses fonctions? «Qui ou bizin rode l’information? Sa information fausse. De toute façon c’est en zafer interne à la fédération, mo perna pour donne ou information. Mo bizin arrête sa conversation la», a-t-il lâché avant de couper sec. On aura compris que nos questions tout comme la suspension de Matthieu Laplanche gènent énormément le vice-président — qui est en fait le président — de la FMBB en raison justement de sa proximité avec le suspendu. Notamment qu’ils sont tous deux issus de la région de Curepipe.
Cependant, la FMBB n’est pas au bout de ses peines avec la nouvelle polémique qui s’est engagée autour de la nomination de Bernard Nuchadee comme entraîneur de la sélection nationale féminine 3×3 pour les Jeux d’Afrique de la Jeunesse qui se tiendront du 22 au 31 mai au Botswana. Ce choix, selon les informations de Week-End, n’a pas été fait en consultation avec le comité ni qu’un appel à candidature n’a été fait. Là encore c’est pas le point le plus grave dans cette affaire, c’est la décision de la FMBB de ne pas confier cette sélection entre les mains d’un élement féminin en raison du statut de mineurs des cinq sélectionnés,. Alvin Ahtave, le vice-président-PRO, n’a pas donné le temps à Week-End de poser la question. Par contre au niveau du COM, Elvis Bonne le Chef de Mission a souligné que cette décision impute à la fédération. «Nous avons cependant au cours d’une réunion attirer l’attention de la FMBB sur cette question, mais rien n’a été changé», confie Elvis Bonne à Week-End.