La municipalité de Beau-Bassin/Rose-Hill a ordonné un closing down temporaire du magasin Bourgeon à Rose-Hill. C’est ce qui ressort du conseil municipal d’hier. Cette enseigne a été prise en contravention à plusieurs reprises pour avoir placé des marchandises sur le trottoir, obstruant ainsi la voie publique.
La mairie des villes soeurs a averti le magasin Bourgeon à plusieurs reprises de ne plus placer ses articles sur le trottoir. Récemment, il a été à nouveau trouvé coupable de tels actes par des inspecteurs. La municipalité lui a ainsi servi un closing down order temporaire.
Lors du conseil d’hier, le conseiller Devesh Budlorun a lancé un appel aux marchands opérant à Harap Town à ne pas dépasser les espaces qui leur ont été alloués avec leurs étals. Une correspondance sera bientôt envoyée aux personnes concernées en vue de leur rappeler les conditions d’opération.
Les membres du conseil ont par ailleurs observé, en début de séance, une minute de silence en mémoire des victimes des inondations meurtrières de samedi. Ils ont présenté leur sympathie aux familles endeuillées et victimes des crues à travers la capitale, notamment à Canal Dayot. Ils n’ont pas manqué de saluer l’élan de solidarité nationale envers toutes ces personnes.
La municipalité a aussi fourni la logistique nécessaire à trois associations et organisations non gouvernementales pour tenir une collecte de fonds pour les victimes des inondations.
Les craintes de manifestation de catastrophes naturelles dans le futur ont aussi dominé la première partie du conseil municipal avec le conseiller Michel Jules Rivet présentant une motion urgente pour la création d’un Cyclone & Disaster Committee et d’un Cyclone & Disaster Fund. Cette motion a été secondée par le conseiller Rashad Daureawoo.
Devesh Budlorun, pour sa part, a aussi insisté sur le nettoyage régulier des drains de la ville, sans attendre l’intervention du gouvernement. Ce qui permettra d’éviter des débordements pouvant créer des catastrophes et menacer la vie des citadins.
Les 25 vols perpétrés au préjudice du conseil entre 2008 et 2012 ont aussi suscité l’inquiétude hier, d’autant que les auteurs n’ont pas été retrouvés, et ce malgré des dépositions consignées à la police. L’on apprend également qu’un appel d’offres pour l’installation de caméras de surveillance dans l’enceinte de la municipalité a été lancé.
De son côté, la conseillère Maryline Sandapa a interpellé le maire Toussaint André au sujet de l’introduction du système de tri à ordures à Beau-Bassin/Rose-Hill. En ce sens, le maire a fait état de l’importance de sensibiliser et faire l’éducation des citadins et de mener une étude pour déterminer la faisabilité de ce projet.