Ce sera ce week-end que se déroulera le tournoi subzonal de beach-volley, soit la première manche qualificative en vue des Jeux Olympiques de Rio. Ce tournoi, qui concernera les pays de la zone 7, se déroulera à Roche Caïman aux Seychelles et accueillera les équipes de Maurice et de l’archipel. Si Madagascar n’a pas donné signe de vie jusqu’ici, il nous revient que les Comores présenteront des paires au niveau masculin.
Du côté des Seychelles, les paires masculines seront constituées des frères Bijoux (Bernard et Guylly (équipe A), Erron Flore et Henrico Ernesta (équipe B). Elles seront ainsi opposées aux paires mauriciennes qui auront en leur sein Gilbert Alfred et Eric Louise (équipe A), Olivier Alfred et Stephane Moonisamy (équipe B). Les duels s’annoncent intenses du fait que les frères Bijoux ont déjà fait leurs preuves au niveau international au volley-ball en salle. Guylly était d’ailleurs en action la saison dernière lors du tournoi qualificatif en vue des championnats du monde tenus en Tunisie.
Chez les dames, les équipes de l’archipel comprendront Maya Biong et Terrille Songoire (équipe A), Tania Elizabeth et Lynn Tirant (équipe B). En somme, des joueuses chevronnées qu’affronteront les paires mauriciennes constituées de Nathalie Létendrie et Rachel Christine (équipe A), et Stéphanie Louise et Cristelle Parsooramen (équipe B). L’enjeu sera donc la qualification pour un prochain tour prévu en octobre-novembre prochain.
Pour rappel, les paires mauriciennes avaient été désignées le week-end précédent lors d’une épreuve de qualification à Flic en Flac. E masculin, la paire Gilbert Alfred-Éric Louise avait disposé en finale de celle composée d’Olivier Alfred et Stephane Moonisamy sur le score de 21-11 et 21-14, tandis que la paire Nathalie Létendrie-Rachel Christine avait pris le meilleur de Stéphanie Louise et Cristelle Parsooramen également en deux manches (21-13 et 21-17).
La délégation mauricienne mettra le cap sur les Seychelles demain soir et comprendra également Fayzal Bundhun (président de l’Association mauricienne de volley-ball), Kaysee Teeroovengadum (responsable de l’organisation), Reza Itoola (entraîneur) et Jean-Michel Dedans (arbitre). Par ailleurs, au niveau de la zone 2, les paires qualifiées sont celles du Sénégal et de la Gambie, le Cap Vert n’ayant pu soutenir la comparaison.