Du nouveau dans l’affaire Boskalis avec des pots-de-vin de l’ordre de Rs 27 millions versés contre l’octroi de contrats par la Mauritius Ports Authority en 2006. Eshan Chady, le frère de Siddick Chady, ancien ministre et ancien président de la Mauritius Ports Authority, a été inculpé pour des délits provisoires de Conspiracy et de blanchiment de fonds. De son côté, Prakash Maunthrooa, ancien Chairman de la MPA et également consultant de la firme Boskalis, était vu dans l’enceinte des Casernes centrales dans la matinée. L’un de ses proches, en l’occurrence son frère, aurait été convoqué par le Central CID pour être entendu dans le cadre de l’enquête sur les pots-de-vin dans le port. Lui et d’autres proches sont interrogés et très peu de détails de cet exercice ont transpiré jusqu’ici.
Eshan Chady, qui était un des responsables de la compagnie gérant des salles de cinéma de la famille Chady, a été entendu par les enquêteurs de la police depuis hier. Il a été confronté à des documents en provenance des archives de Boskalis au sujet des versements à la compagnie. Dans la journée, Eshan Chady devait comparaître en Cour de Port-Louis pour les délits de Conspiracy et de Money Laundering, comme cela a été le cas pour les autres suspects interpellés depuis la réouverture de l’enquête le mois dernier.