Les investisseurs institutionnels et individuels étrangers ont désinvesti pour un montant de Rs 185 millions à la Bourse de Port-Louis au cours du mois écoulé, renversant de ce fait la tendance positive notée depuis le début de l’année. C’est ce que laisse entrevoir le bulletin de mai de la Banque de Maurice (BoM).
Les achats et ventes de titres effectués par les investisseurs étrangers sur le marché boursier se sont élevés à Rs 210,2 millions et Rs 395,4 millions respectivement pour le mois de mai, soit un solde négatif de Rs 185 millions. Or, pendant les quatre mois précédents, la valeur des achats a été tout le temps supérieure à celle des ventes avec des investissements nets de Rs 14,4 millions en janvier, Rs 48,4 millions en février, Rs 28,6 millions en mars et Rs 20 millions en avril.
Pour les douze derniers mois (mai 2011-mai 2012), le solde est largement négatif (-Rs 811,8 millions), les étrangers ayant vendu pour un montant de l’ordre de Rs 6,9 milliards et fait des acquisitions pour une valeur d’environ Rs 6,1 milliards.
Par ailleurs, la BoM annonce que les réserves brutes officielles ont accusé une baisse de Rs 913 millions en mai pour s’établir à Rs 79,5 milliards, soit l’équivalent de 2667,5 dollars américains et de 4,5 mois d’importation. En avril, les réserves brutes se situaient à Rs 80,4 milliards. On note que depuis décembre 2011, le niveau de ces réserves s’est replié d’environ Rs 1,9 milliard.
La banque centrale continue d’intervenir sur le marché des devises, achetant pour un montant équivalent à 52 millions de dollars en mai. Si l’on tient compte des achats en euros, les interventions de la BoM depuis le début de l’année représenteraient près de US $ 210 millions.
Le dollar américain s’est apprécié contre l’euro et la livre sterling mais s’est déprécié vis-à-vis du yen japonais au cours du mois dernier. Contre la roupie également, le billet vert s’est apprécié. Le dollar était offert à Rs 30.056 en moyenne en mai contre Rs 29.716 en avril. L’euro a, par contre, glissé, s’échangeant au taux moyen de Rs 38.470 le mois dernier par rapport à Rs 39.130 le mois précédent alors que la livre sterling progressait de Rs 47.516 à Rs 47.848. Le tableau du taux de change de la roupie publié par la banque centrale montre que la monnaie locale a cédé du terrain vis-à-vis du yen japonais (de Rs 36.70 à Rs 37.91) mais s’est appréciée contre le rand sud-africain (de Rs 3.836 à Rs 3.727).
À noter que l’indicateur (Mauritius Exchange Rate Index) élaboré par la BoM pour démontrer l’évolution du taux de change de la roupie sur la base de nos échanges commerciaux et revenus touristiques fait voir que le mois dernier il y a eu renversement de tendance, la roupie se dépréciant légèrement après plusieurs mois successifs d’appréciation.