En raison de la cérémonie d’ouverture tenue hier soir, la réunion technique et le tirage au sort de la compétition de boxe se déroulent cet après-midi. De ce fait, les premiers combats initialement prévus ce soir se tiendront demain au Al Amal Hall à Rabat. Pour rappel, Maurice est représentée dans cette échéance par sept boxeurs, à savoir Sharwin Beedassee (-52 kg), Mikey Denis (-57 kg), Richarno Colin (-64 kg), Merven Clair (-69 kg), Jean-Luc Rosalba (-75 kg), Christophe Otendy (-81 kg) et Cédric Olivier (-91 kg). Les dirigeants étant le directeur technique national, Roberto Ibanez, l’entraîneur national, Judex Bazile, et un des assistants, Josian Lebon.

Pour les représentants mauriciens, il s’agira de confirmer la remarquable prestation des derniers Jeux des îles. Sept médailles d’or et deux d’argent avaient alors été obtenues. Certes, la concurrence s’annonce nettement plus étoffée cette fois, mais la confiance demeure de mise. Comme le confirme Indiren Ramsamy, président de l’Association mauricienne de boxe (AMB). « Le moral est au beau fixe au sein du groupe et le sérieux a prévalu au cours des séances d’entraînement tenues depuis notre arrivée. Les boxeurs attendent le début de la compétition avec impatience, et notre objectif sera de placer le maximum d’entre eux sur le podium, et pourquoi pas de décrocher deux médailles d’or. »

Il demeure un fait que les meilleures chances de médaille résident en Richarno Colin et Merven Clair, voire Jean-Luc Rosalba. Ce dernier, pour rappel, avait décroché la médaille de bronze lors de la dernière édition, tandis que Kennedy St Pierre, médaillé d’or chez les -91 kg, a cette fois déclaré forfait. De son côté, Cédric Olivier n’a pu s’affirmer jusqu’ici sur l’échiquier continental et il reste à espérer que sa consécration aux derniers JIOI lui serve de motivation supplémentaire. Quant à Sharwin Beedassee, qui a grimpé de catégorie, vu que la catégorie -49 kg ne figure plus au calendrier de la fédération internationale, et Mikey Denis, ils en seront à leur baptême du feu dans cette compétition. L’occasion pour eux de faire leurs classes.

Il est à noter qu’à la lecture des entrées, une moyenne de seize pugilistes devrait figurer dans les différentes catégories. Celle des -69 kg comprenant le plus grand nombre avec vingt inscrits.