Lors d’une rencontre qui a eu lieu mercredi au Village Olympique, le président du Comité olympique mauricien (COM), Philippe Hao Thyn Voon, a suggéré à deux-trois reprises au ministre Devanand Ritoo d’offrir au boxeur Richard Colin une prime de motivation pour chaque combat qu’il remporterait afin de l’encourager dans sa quête d’une médaille olympique. Mais le ministre n’a pas réagi, nous confiait hier matin Philippe Hao Thyn Voon.
Cette rencontre s’est déroulée en présence des sportifs et dirigeants mauriciens dans le compartiment qui sert de bureau à la délégation mauricienne. « À la place, le ministre a dit que rien n’est comparable à l’accueil mémorable qui est réservé à tout médaillé mauricien à son retour au pays… Le DTN Jean-Claude Nagloo a lui aussi soutenu ma proposition. Mais en vain. Quand on voit par contre comment les autres sportifs sont traités par leur pays à ce niveau, c’est décourageant », dira le chef du Club Maurice. Colin est employé comme préposé au Mauritius Sports Council.
Les boxeurs et les autres sportifs et dirigeants mauriciens présents, à l’exception de Vivian Gungaram, absent, ne se sont pas exprimés lors de cette rencontre. Le ministre Ritoo était pourtant venu leur rendre visite après avoir assisté au troisième et dernier match de poule en beach-volley féminin où Maurice s’était inclinée 0-2 face à l’Allemagne.
Le responsable du Club Maurice a aussi été prévenu par le président du COM que les dirigeants de la Fédération internationale de natation amateur (FINA) souhaitaient ardemment le rencontrer pour passer en revue le contentieux qui l’oppose à la Fédération mauricienne de natation.
« Mais le ministre a répondu qu’il attendait de recevoir une lettre officielle en ce sens de la FINA, lettre qui devra contenir également les items qui seront à l’agenda et les personnes qui seront présentes. Ce n’est qu’alors qu’il prendra une décision », a indiqué Philippe Hao Thyn Voon.
Ce dernier a donc transmis hier même la réponse du ministre à la FINA, qui a à son tour aussitôt remis une lettre au ministre. Elle a proposé à Devanand Ritoo de choisir une date entre le 5 et le 12 courant pour cette rencontre au sommet.