Plusieurs cadres et acteurs de l’industrie des TIC étaient conviés par la société eMudhra à une “Business presentation” axée sur le thème « Mauritius : Digital Transformation and Rethinking » à l’hôtel Hennessy Park, hier après-midi. Implantée à Maurice depuis 2012, la société indienne souhaite se positionner comme le prestataire par excellence dans les transactions “paperless”, délivrant des certificats électroniques pour le compte d’utilisateurs dans le domaine du commerce électronique.
eMudhra Consumer Services Ltd est la première autorité de certification à opérer à Maurice. Une autorité de certification est chargée de créer, de délivrer et de gérer des certificats électroniques. Ainsi, l’autorité de certification signe le certificat (avec sa propre clé privée), en garantit l’intégrité ainsi que la véracité des informations contenues dans les certificats qu’elle émet. À noter qu’un certificat numérique sur internet est comparable à une carte d’identité dans le monde réel. De fait, l’autorité de certification vérifie les identités des utilisateurs et délivre ensuite des certificats qui sont stockés dans une base de données en ligne.
Les domaines d’applications de la société sont variés : les taxes, les douanes, les transactions G2G et G2C, l’éducation, les transactions bancaires et le e-procurement. En Inde, la société fournit des services et solutions à plusieurs grandes organisations issues du secteur public et privé, notamment dans le secteur bancaire, des assurances, informatique et du gouvernement.
À Maurice, la société eMudhra travaille déjà avec la Mauritius Post Ltd et le National Computer Board. Depuis septembre 2015, plus de 300 signatures digitales ont été émises. Le Public Procurement Office a été la première entité gouvernementale à adopter des digital signatures.
La société eMudhra souhaite se faire connaître auprès des différents stakeholders, d’où la tenue d’une présentation hier au Hennessy Park Hotel. L’invité d’honneur à l’événement était l’économiste Georges Chung Tick Kan, Senior Economic Adviser au Prime Minister’s Office et Chairman de la High Level Task Force sur l’innovation.
« As Mauritius goes digital, the need for strong information security practices is paramount to reduce fraud in critical areas like Banking, G2C services », a fait comprendre V. Srinivasan, Chairman du eMudhra Group. Ce dernier a souligné que Maurice dispose déjà de l’écosystème pour déployer ces types de services, notamment avec l’adoption de l’Electronic Transactions Act et la mise sur pied de la Public Key Infrastructure (PKI), qui vise à sécuriser les transactions en ligne et d’en assurer la confidentialité. La PKI constitue une infrastructure de sécurité informatique mise en place pour identifier des personnes, sites web, programmes informatiques et applications sur Internet afin de sécuriser les transactions en ligne grâce à l’utilisation des certificats numériques.
La société indique qu’elle travaillera en étroite collaboration avec les organismes de réglementation pour créer le cadre nécessaire pour l’adoption de la PKI et les signatures numériques à Maurice. eMudhra, qui compte renforcer sa présence locale, compte par ailleurs sur le long terme, faire de Maurice un modèle dans ce domaine et toucher par la suite les pays africains.