La Bibliothèque nationale (BN) organise du 25 au 28 avril quatre jours de festival autour du livre en vue de marquer la Journée internationale du livre et des droits d’auteur célébrée aujourd’hui. La manifestation se tiendra à Bagatelle. La BN se rendra ensuite à Port-Mathurin pour une manifestation similaire les 7 et 8 juin.
Vente de livres à des prix promotionnels, découverte du livre numérique par les compagnies Emtel et Orange, animation autour du livre par les Centres de lecture et d’animation culturelle (CLAC)… La 11e édition du festival du livre accueillera 21 participants : ministère de Arts et de la Culture, l’Orchestre de la police, la BN, la Early Childhood Care and Education Authority (ECCEA), les différents centres culturels et les libraires entre autres.
Lors d’une conférence de presse à son ministère hier, le ministre des Arts et de la Culture, Mookhesswur Choonee, a lancé un appel aux libraires pour proposer des prix intéressants au public en vue d’encourager la lecture mais aussi l’écriture. M. Choonee souligne : « Le livre est un trésor culturel. Il sert non seulement à la promotion d’une langue mais aussi à véhiculer les valeurs d’une nation. » il indique que le gouvernement a un budget éducatif de Rs 10 milliards sans compter le transport gratuit.
La journée du livre est pour Mookhesswur Choonee l’occasion de réfléchir sur le développement avec la venue du livre électronique. Il cite la directrice générale pour la Journée internationale du livre et du droit d’auteur 2013, Irina Bokova : « Cette journée nous appelle aussi à réfléchir aux mutations du livre sur le long terme et aux valeurs intangibles qui doivent nous guider. Le livre numérique offre des opportunités nouvelles pour l’accès aux savoirs, à des coûts réduits, sur de vastes territoires. » Toutefois, rappelle Irina Bokova dans son message « le livre traditionnel reste une technologie puissante, qui ne tombe pas en panne, que l’on peut emporter avec soi, qui résiste à l’épreuve du temps ».
La présidente et la directrice de la BN, Amrita Kistamah, et Bélinda Ramnauth ont pris la parole à cette conférence de presse. Mme Kistamah inscrit aussi ce festival parmi les activités organisées pour marquer la journée du patrimoine observée le 18 avril. Mme Ramnauth a indiqué, elle, que le choix de Bagatelle s’inscrit dans la politique de la BN de décentraliser ses activités. Dans le passé, le festival du livre s’est tenu au Port Louis Waterfront, à Curepipe, à Mahébourg et à Quatre-Bornes. Elle rappelle que pour marquer cette journée, la BN organise aujourd’hui à 13 h 30 en son siège au premier étage du Bâtiment Fon Sing à Port-Louis, une table ronde ayant pour thème « La lecture : quel avenir à l’ère du numérique ».
L’ouverture officielle pour le festival du livre est prévue à 10 h 15 jeudi avec un défilé de l’orchestre de la police et des exposants. La directrice et la présidente de la BN prendront toutes les deux la parole à cette manifestation qui sera lancée par M. Choonee. Sont aussi prévus, le lancement d’un livre de quiz sur sir Seewoosagur Ramgoolam, d’Ibrahim Ramjaun, un employé de la BN, et de la traduction du coran en Français par l’Ahmadiyya Muslim Association. L’animation à la cérémonie officielle sera assurée par les jeunes des CLAC.
Le 11e festival du livre sera ouvert de 10 heures à 22 heures jeudi, vendredi et samedi, et dimanche, jusqu’à 17 heures.