Le Club M affronte l’Afrique du Sud demain dans le cadre du match retour des éliminatoires du Championnat d’Afrique des Nations (ChAN) au stade Anjalay à 15h. L’occasion pour Alain Happe d’évaluer ses troupes à 27 jours des JIOI, tout en apportant les dernières retouches à la préparation de l’équipe face à un adversaire réputé du continent africain.
En annonçant mardi la composition du groupe, Alain Happe n’a laissé que peu de marge aux joueurs susceptibles d’entrer dans la sélection finale. « Il a fallu rebattre les cartes et intégrer les éléments susceptibles d’apporter une nouvelle touche au jeu », expliquait-il.
Vaincu 3-0 à l’aller, on voit mal le Club M remonter un tel déficit pour entretenir l’espoir d’une qualification. Mais il n’empêche que tout le monde veut y croire. « Il faut espérer. Nous avons pu relancer d’autres joueurs qui pouvaient intégrer le groupe », avance le technicien.
C’est ainsi qu’Arnaud Stafford, Ashley Nazira et Jason Selmour ont été appelés dans l’espoir d’apporter un plus au secteur offensif. Il a aussi renforcé la charnière défensive en appelant Jean Bernard Jubeau. Mais il doit surtout composer avec les blessures, les éventuels forfaits et la fatigue de certains joueurs.
Du côté de l’Afrique du Sud, on note trois défections, et pas des moindres. À quelques jours du match, les Bafana Bafana ont eu à faire face aux blessures de Marc Van Heerden et Thabo Matlaba, puis du désistement de Ntsikelelo Nyauza, pris par ses engagements en Coupe de la CAF.
Mais il n’empêche que les Sud-Africains ont d’autres ressources. « C’est un pays qui a un réservoir immense. Ils ont toujours quelqu’un pour pallier l’absence d’un autre », avait avancé Alain Happe avant le match aller.
Malgré un match retour qui s’annonce d’ores et déjà plié, l’avance sud-africaine étant difficile à rattraper, les Mauriciens sont malgré tout motivés à faire mieux qu’à l’aller. D’autant que le regroupement effectué depuis le début de la semaine a permis d’apporter les retouches nécessaires au groupe, mais aussi et surtout de voir les nouvelles combinaisons de jeu. La seule certitude pour l’instant est Kevin Jean-Louis, impressionnant contre l’Afrique du Sud, même s’il prend trois buts en un quart d’heure.
Pour rappel, lors de la manche aller à Soweto en Afrique du Sud, Maurice avait subi sa deuxième défaite en deux sorties (0-3) il y a deux semaines.