La moisson mauricienne lors des championnats d’Afrique de la zone 4 de boxe n’a sans doute pas été à la hauteur des espérances. Deux médailles d’argent et une de bronze ramené par nos pugilistes au cours de cette compétition qui s’est achevée samedi dernier à Pretoria en Afrique du Sud. Toutefois, l’entraîneur national, Judex Bazile, avance que certains boxeurs, à l’image de Ludovic Bactora et Richarno Colin, méritaient mieux, mais ont été victimes de certaines circonstances.
Ces circonstances concernent surtout les difficultés de s’adapter à l’altiude et à des verdicts qui ne reflétaient pas la physionomie des combats. « Bactora aurait du logiquement remporter son combat comptant pour les quarts de finale. Il a réalisé l’essentiel, sans pour autant bénéficier de la décision en sa faveur. Quant à Richarno Colin, il a réalisé des coups beaucoup plus percutants que son adversaire, mais a écopé d’un avertissement au dernier round », explique Judex Bazile. Ce dernier avance également que Cedric Olivier a tardé à réagir, quand il était compté au deuxième round. « Il a regardé vers son coin, au lieu d’être plus concentré », souligne-t-il. De ce fait, l’arbitre n’a eu d’autre choix de le déclarer perdant par K.O. technique.
Il demeure également un fait que les boxeurs mauriciens en étaient à leur première sortie internationale de la saison. De plus, Ludovic Bactora reprenait le chemin de la scène internationale après plus d’un an. « Ils n’ont donc pas évolué à leur aise. Nous avons donc des leçons à tirer, car nous avons amorcé un nouveau départ en vue des autres rendez-vous de la saison », soutient Judex Bazile. Et d’ajouter : « La compétition était très relevée, et vu les circonstances, nous ne pouvons livrer un bilan négatif de ce déplacement ». Il est à noter que les autres pays en action étaient l’Afrique du Sud, le Mozambique, le Swaziland, l’Angola, le Botswana et Maurice. Pour rappel, les deux médailles d’argent ont été décrochées par Richarno Colin et Cedric Olivier, et la médaille de bronze par Jacques Raphael.
Cette compétition terminée, les regards sont tournés vers d’éventuels stages et la venue du Directeur Technique National cubain, Roberto Ibanez Chavez. En attendant, le tournoi interzones suivra son cours demain après-midi à Chemin Grenier. Seront en action, les équipes de la zone A, à savoir Savanne, Curepipe, Grand Port et Rivière Noire.