Ça y est, nous sommes enfin arrivés au 10 décembre. C’est un jour spécial, unique, béni : c’est congé ! Je peux kas enn poz lor lili, bat enn kare, bwar enn zafer ou deux, passer du temps sur FB pour tenter de lak enn minn, voire deux ou trois films zanfan mizer. Et éventuellement aller voter. Bon, faut vous le dire : élection ou pas élection, pour moi la vie, c’est enn sel roule. Vire, devire, savire, ça ne me dit pas grand-chose : dilo lor bredsonz, et toujours rien dans le robinet. Pas même une larme de crocodile, comme on en voit plein dans les meetings.