La Bangladaise disparue depuis une semaine a finalement été retrouvée saine et sauve cet après-midi par les enquêteurs de la Central Division. Nazma Akter, 26 ans, se terrait dans une maison à Camp-Fouquereaux, cachée par son compagnon mauricien, un marchand de fruits habitant Highlands. À l’heure où nous mettions sous presse, Nazma Akter était toujours au poste de police de Phoenix. Selon les enquêteurs, ni elle ni son compagnon ne risquent de poursuites pénales. C’est à la direction de l’usine de la Compagnie Mauricienne de Textile (CMT) de prendre des sanctions si cela s’avère nécessaire.
Selon nos informations, de sources dignes de foi, une réunion s’est tenue aujourd’hui entre le ministre Showkutally Soodhun et la direction de la CMT pour redresser la situation, le ministre ayant été désigné comme arbitre dans cette affaire. Les 1 200 Bangladaises en grève depuis mardi exigeaient de revoir leur collègue Nazma Akter avant de reprendre le travail. Hier après-midi, l’intervention des ministres des Terres et du Logement Showkutally Soodhun et du Travail et des Relations industrielles Soodesh Callichurn ne les avaient pas convaincus de mettre fin à leur mouvement de protestation. Le syndicaliste Faizal Ally Begun, qui a tenté de faire entendre raison aux Bangladaises, espère cette fois qu’elles reprendront le travail. « Attendons voir. Zot ti pe egziz retrouv zot koleg, aster inn retrouv li. Nou gete ki zot fer », déclare-t-il au Mauricien.
Pour rappel, Nazma Akter était portée disparue depuis six jours. Elle exerçait depuis novembre 2014 comme Sewing Operator à la CMT. Hier, les policiers étaient sans nouvelles d’elle et d’aucuns avançaient qu’il devenait urgent de diffuser ses photos dans les médias pour un appel à témoin. La police de Phoenix avait interrogé ses pairs ainsi que le marchand de fruits avec qui elle entretenait une relation amoureuse, mais ils n’avaient rien tiré de probant. Le petit ami mauricien avait déclaré l’avoir perdue de vue depuis un certain temps déjà.
Selon la déposition consignée au poste de police de Phoenix, Nazma Akter aurait disparu depuis jeudi dernier. Elle aurait déclaré aux responsables de son unité qu’elle ne se sentait pas bien et a été de ce fait autorisée à demeurer dans son dortoir. Or, elle aurait tout simplement disparu sans laisser de trace. Le Mauricien a tenté en vain de se mettre en contact avec le Managing Director de la CMT François Woo.