Le Secrétaire général de la Commission de l’océan Indien (COI), Jean Claude de l’Estrac, participe à la 23e réunion des organisations régionales de la région de l’Afrique orientale et australe (AfOA) pour préparer le 11e Fonds européen de développement (FED), du 18 au 21 février à Arusha, Tanzanie. Il participera également à une réunion de haut niveau sur la mise en place de la zone de libres échanges par la Tripartite, du 22 au 28 février, à Livingstone, Zambie.
Les organisations régionales du groupe Afrique, Caraïbes et Pacifique (ACP) de la région AfOA se réunissent le 20 février sous la présidence de la Communauté de l’Afrique de l’Est (EAC). Jean Claude de l’Estrac représentera l’organisation. Le Secrétaire général de la COI sera accompagné de son chargé de mission, Raj Mohabeer, et de l’Ambassadeur Hamada Hamadi, représentant de la présidence de la COI.
Étant donné la multiple appartenance des pays AfOA aux organisations régionales et son impact sur les processus d’intégration régionale, les organisations régionales de la région de l’AfOA se sont regroupées autour d’un Comité interrégional de coordination (CIRC) depuis 2001, en vue d’assurer une cohérence des actions et des projets, plus spécifiquement ceux financés par l’Union européenne (UE).
La COI, le Marché commun de l’Afrique orientale et australe (COMESA), l’Autorité intergouvernementale sur le développement (IGAD), le secrétariat ACP, l’UE et la Communauté de développement d’Afrique australe (SADC) sont membres du CIRC. C’est sous l’égide du président du CIRC et Secrétaire général de l’EAC, l’Ambassadeur Richard Sezibera, que cette 23e réunion se déroulera au siège de l’EAC. Les travaux porteront sur le suivi des projets communs des organisations régionales et sur la programmation du 11e FED. Parmi les thèmes principaux qui seront abordés au cours de ces discussions figurent l’amélioration de la coordination et des modalités de coopération entre les organisations régionales de la région AfOA, l’efficacité de l’aide, les mécanismes financiers, l’amélioration de l’impact des programmes régionaux, le dialogue politique et la transposition des engagements régionaux aux niveaux nationaux.
Invitée par la SADC, la délégation de la COI se rendra ensuite à Livingstone pour participer à la 5e réunion de négociation de la Tripartite sur la mise en place d’une zone de libres échanges dans la région, incluant la SADC, l’EAC et le COMESA. Ce sera la première participation de la COI aux travaux de la Tripartite. Ces travaux permettront de faire avancer les négociations pour la réunion ministérielle de la Tripartite, et un des points à l’ordre du jour, sera la place occupée par les observateurs de l’organisation, dont la COI.