Le déficit de notre commerce extérieur a considérablement diminué en août 2015, s’élevant à Rs 4,9 milliards, par rapport à Rs 7,5 milliards pour le mois correspondant de l’année dernière. Ce repli est expliqué par une réduction conséquente de la facture pétrolière, qui est passée de Rs 3,8 milliards à Rs 1,4 milliard.
Selon les données publiées hier par Statistics Mauritius, les exportations (en valeur FOB) ont rapporté Rs 8,4 milliards en août 2014, soit une progression de 3% par rapport au niveau atteint en août 2014. Comparativement à juillet 2015, une baisse de 2,5% a été notée. Les statistiques officielles montrent que les exportations de produits alimentaires ont grimpé, passant de Rs 1,9 milliard en août 2014 à Rs 2,1 milliards pour le même mois cette année. Les produits manufacturés divers, dont le textile et l’habillement, ont été également en hausse, les recettes se situant à Rs 3 milliards, contre Rs 2,6 milliards pour le mois correspondant de 2014.
On observe par ailleurs que les importations de machines/équipement de transport (dont l’équipement de télécommunications) ont diminué, se chiffrant à Rs 1,2 milliard (-Rs 317 millions) alors que la valeur des exportations d’autres produits manufacturés ont augmenté de Rs 117 millions pour atteindre Rs 725 millions.
Les Émirats Arabes Unis, qui importent de l’équipement de télécommunication (téléphones portables principalement) par le truchement de Maurice, restent en tête de nos marchés avec Rs 1,1 milliard (en baisse de Rs 177 millions). Puis on retrouve le Royaume-Uni (Rs 958 millions), les Etats-Unis (943 millions), l’Afrique du Sud (Rs 709 millions) et la France (Rs 620 millions). Les marchés américain et sud-africain progressent grâce, notamment, aux produits d’habillement.
Pour ce qui est des importations, elles se sont élevées à Rs 13,3 milliards en août 2015, contre Rs 15,6 milliards en août 2014 et Rs 15,8 milliards en juillet 2015. Les importations de carburants/lubrifiants et autres produits associés ont chuté, se chiffrant à Rs 1,4 milliard (-Rs 2,4 milliards). En revanche, le coût des produits alimentaires a augmenté de Rs 305 millions pour passer à près de Rs 3 milliards. Hausse également des produits chimiques à Rs 1,2 milliard alors que la facture pour les machines/ équipement de transport a été inférieure de Rs 260 millions, s’établissant à environ Rs 3,4 milliards.
Au niveau des pays fournisseurs, la Chine a dépassé l’Inde, ses exportations vers Maurice se chiffrant à Rs 2,5 milliards en août 2015, contre Rs 2,3 milliards pour le mois correspondant de l’année écoulée. Du fait du repli des importations pétrolières, l’Inde s’est retrouvée deuxième avec des ventes de l’ordre de Rs 1,8 milliard, contre Rs 3,8 milliards pour le même mois en 2014. Viennent ensuite la France (Rs 939 millions), le Vietnam (Rs 855 millions) et l’Afrique du Sud (Rs 791 millions).