Salim Mohamed a vu « boukou, boukou cash » dans le fameux sac censé contenir des tracts

Très attendu pour sa déposition devant la commission Lam Shang Leen, l’ex-chauffeur de Me Samad Goolamaully durant la campagne électorale de 2014, a livré ses secrets, hier. Salim Mohamed, qui était souffrant en novembre et n’avait pu témoigner, l’a enfin fait.

Ce contenu est réservé aux niveaux :Abonnement annuel (paiement via Paypal ou virement bancaire), Abonnement mensuel (paiement via Paypal) et Abonnement pour 6 mois (paiement via Paypal ou virement bancaire)
S’inscrire
Log In