Plonger le public dans Lanbyans Morisyen à travers les grands classiques du séga et les plus beaux titres de son répertoire. C’est ce que prévoit Alain Ramanisum, le samedi 10 août au J&J Auditorium à Phoenix. Durant trois heures de live dynamiques et entraînantes, celui qui connaît si bien faire Nisa la monte fera résonner son séga virevoltant dans une ambiance propre au folklore de notre île. Un spectacle qui promet, avec de la danse, des jeux de lumière, des invités et des surprises.
Pour mieux comprendre ce que mijotent Alain Ramanisum et ses musiciens en vue de ce concert tant attendu par les Mauriciens, Scope s’est faufilé parmi ces derniers durant l’une de leurs rencontres au home studio d’Alain à Cassis. Un, deux, trois, quatre… Les coups de baguettes du batteur, qui accompagnent ces mots, annoncent le début des répétitions, en ce vendredi après-midi. Soliste, claviériste, bassiste, trompettiste ainsi que les autres musiciens sont au rendez-vous. Attentifs et concentrés, ils sont prêts à poursuivre le travail musical qu’ils ont entamé depuis quelques semaines déjà avec Alain, Tian, Steve et les autres chanteurs qui assureront le concert Lanbyans Morisyen.