Anil Gayan, ministre du Tourisme

Devant la presse, Anil Gayan a évoqué hier, jeudi 20 décembre, le transfert du constable Cadersa après que celui-ci a verbalisé Vijaya Sumputh, ex-directrice du Trust Fund for Specialised Medical Care, pour excès de vitesse.

L’affaire remonte au 24 novembre et sans langue de bois le ministre du Tourisme a répondu qu’on ne pouvait imputer ce transfert à Vijaya Sumputh. « C’est absolument faux et je souhaite qu’il y ait une réponse parlementaire à ce sujet. Je demande aussi au Commissaire de Police de dire en toute transparence la verite ki finn fer transfer li. »

Et le ministre de poursuivre : « D’ailleurs, si quelqu’un avait proféré des injures contre un officier, celui-ci doit faire une déposition. Or, y a-t-il eu une déposition en ce sens? Je ne peux pas répondre mais la seule piste est de vous dire de voir avec l’Independent Police Complaints Commission les plaintes déposées contre le policier. » Anil Gayan ajoutera : «  J’espère que quand la vérité éclatera, tous les médias rapporteront les faits de manière exacte et présenteront leurs excuses. »