La batisse abandonnée dans laquelle le corps a été découvert

Dans les heures qui ont suivi la découverte du cadavre de Bhagwantee Heeramun, 72 ans, la police a appréhendé hier matin trois suspects, qui habitent tous à Rivière du Rempart. Si dans un premier temps ils ont nié leur implication dans cette affaire, sous le feu roulant de questions, l’un d’eux est passé aux aveux.

Gautam Seetaram, Rohit Doobeejaising et Chinanen Dorsamy ont l’habitude de se regrouper pour des parties de beuveries. Dans l’après-midi de dimanche, Bhagwantee Heeramun les a rejoints. Selon les aveux de Gautam Seetaram, 45 ans et sans domicile fixe, la victime aurait insisté pour avoir une lampée d’alcool de plus.

Refusant de partager davantage la bouteille de rhum que le suspect avait lui-même achetée, il a donné un coup de bâton à la septuagénaire. En tombant, Bhagwantee Heeramun se serait heurtée la tête contre un carrousel, qui se trouve dans l’enceinte de l’ancien terrain de jeu. La victime ne s’est pas relevée alors que les trois suspects ont continué à boire. Le quadragénaire a affirmé qu’il pensait que la septuagénaire allait se remettre dans peu de temps.

Des traces de sang ont été retrouvées sur le jeans de Gautam Seetaram, qui avait également en sa possession la carte d’identité de la victime.

Les trois suspects ont été placés en détention et seront traduits en cour de Mapou aujourd’hui pour leur inculpation provisoire. La CID de Piton poursuit son enquête pour déterminer les circonstances exactes du drame.

Pour rappel, le corps sans vie de Bhagwantee Heeramun a été retrouvé lundi matin dans une bâtisse abandonnée à Rivière-du-Rempart.