Sous l’égide du plan logement de la NHDC pour les familles à faibles revenus, quelque 80 familles prendront prochainement possession de leur demeure à Cottage. Le style de maisons proposées fait partie des « Smart Residences » que la NHDC mettra désormais à disposition des familles demandeuses, avec pour objectif d’offrir un logement plus confortable et décent à ces personnes. Un logement qui ne serait pas « enn boîte zalimet » a insisté le Premier ministre qui procédait, jeudi dernier, à une visite du site où une maison témoin a été spécialement aménagée. Pour l’occasion, une plaque commémorative a été dévoilée par Pravind Jugnauth.
Destinées aux familles percevant un revenu mensuel entre Rs 6 200 à Rs 20 000, ces maisons, en duplex — avec toutefois, selon le ministre des Terres et du Logement, Showkutally Soodhun, une séparation murale insonorisée, et dont les premières unités ont été construites à Cottage — sont composées de deux chambres, une salle de bains, une salle à manger, une cuisine et un salon. Provision a été faite pour que les acquéreurs aient la possibilité dans le futur d’envisager une expansion pour la construction de pièces additionnelles et sanitaires à l’étage, tout en gardant l’allure initiale de la maison. Ces logements, dont la superficie passe de 39m2 à 60m2 disposent aussi d’un espace parking et d’un petit jardin. Outre les facilités infrastructurelles, la Smart Residence de Cottage comprend un espace vert, un jardin d’enfants et un terrain de pétanque. L’idée est de promouvoir un cadre de vie sociale plus agréable et intégré.
C’est l’image que souhaite donner le gouvernement aux résidences NHDC à venir, indique Showkutally Soodhun. Dans le sillage, il annonce la construction d’ici 2019 de 10000 maisons pour les familles à faibles revenus. Il annonce des améliorations à venir pour les longères de Baie-du-Tombeau, ainsi que pour le relogement des squatters de La Ferme. A cet effet, le Premier ministre et ministre des Finances a débloqué un budget de Rs 225 M, avance-t-il. D’ici trois mois, le problème de 183 familles sera résolu, affirme, quant à lui, le ministre des Terres et du Logement.