Photo illustration

La situation au niveau des réservoirs s’est légèrement améliorée. Les derniers chiffres de la Central Water Authority (CWA) démontrent que le niveau d’eau y a atteint 53,8% au 4 janvier, contre 49% la veille et 50,7% pour la même période en 2017.

Au 4 janvier dernier, Mareaux-Vacoas affichait un taux de remplissage de 58,5%, contre 54,9% la veille et 55,5% en 2017. Le niveau à La Nicolière, lui, a atteint 56,1%, contre 46,8% la veille et 61,4% pour la même période en 2017. Le Piton-du-Milieu était rempli à 81,6%, contre 63,5% la veille et 46,8% en 2017. Le réservoir de La Ferme affichait un niveau de 30,8%, contre 29,1% la veille et 36,9% en 2017, tandis qu’à Mare-Longue, le taux de remplissage est de 65,3%, contre 60,5% la veille et 63,9% en 2017. Le réservoir de Midlands affiche pour sa part un taux de remplissage de 53%, contre 47,8% la veille et 47,1% pour la même période en 2017. Enfin, au Bagatelle Dam, dont la capacité est de 14,76 mm3, le taux de remplissage au 4 janvier s’élevait à 83,7% (12,35 mm3), contre 79,3% (11,70 mm3) au 3 janvier dernier.

Cependant, selon une source autorisée de la CWA, aucune amélioration n’est à noter concernant la distribution d’eau. Par conséquent, les coupures seront maintenues dans certains endroits alors que d’autres seront alimentés sur une base irrégulière. Les coupures d’eau dans plusieurs régions du sud sont maintenues ce vendredi en raison de la présence d’eau boueuse, occasionnée par les grosses averses.

La situation dans la région de l’est du pays ne s’est pas améliorée. Par conséquent, la CWA informe les habitants que la distribution d’eau sera irrégulière ce vendredi. « Nous n’avons pas suffisamment d’eau pour répondre aux demandes des consommateurs de l’est. Nous sommes donc obligés de maintenir l’irrégularité dans la distribution d’eau », avance notre interlocuteur. Mauvaise nouvelle aussi pour les habitants de la capitale et des régions avoisinantes. Les coupures d’eau seront maintenues jusqu’à nouvel ordre en raison de l’eau boueuse qui coule des robinets. Dans le nord, la situation est de plus en plus inquiétante. Avec un tuyau endommagé et un générateur en panne, les habitants de la région ne peuvent que s’attendre à une alimentation irrégulière. Toutefois, la CWA tient à informer le public que la situation est sous contrôle au niveau du plateau central, à Beau-Bassin et à Rose-Hill ainsi que dans la région ouest. « Il n’y a pas de problème majeur sur le plateau central, à Beau-Bassin et à Rose-Hill. Dans l’ouest, les horaires de distribution ont été revus. Hier, nous étions obligés de fournir de l’eau une seule fois. Mais à partir d’aujourd’hui, les habitants seront alimentés deux fois par jour », précise notre source. À noter que des camions-citernes sont mis à la disposition du public. Les consommateurs sont priés de prendre les précautions nécessaires.