• L’ex-CEO et actionnaire de la compagnie évoque dans sa plainte un licenciement « unlawful and unjustified »

L’ancien No 1 et actionnaire de Courts Mammouth, David Alexander Webber Isaacs, réclame la somme de Rs 8 905 871,38 pour licenciement injustifié. Dans sa plainte rédigée par l’avouée Me Komadhi Mardemootoo, il souligne que, lors d’une réunion le 30 janvier dernier, le Board of Directors a décidé de mettre fin à son emploi de façon « injustifiée » et devait, à travers un communiqué, faire croire aux employés que le directeur « avait démissionné ».

D’autre part, le Chief Financial Officer de la compagnie Ehsan Issop Fakim a aussi fait servir une plainte en réclamation à Courts Mammouth dans laquelle il réclame Rs 7 415 158 pour “summary dismissal”. 

Dans sa plainte, David Alexander Webber Isaacs explique qu’il était employé en tant que Chief Executive Officer depuis le 1er septembre 2015 et qu’il rapportait au Board of Directors. Il percevait un salaire mensuel de Rs 868 865,50. David Alexander Webber Isaacs souligne que, le 30 janvier dernier, le Board of Directors s’est réuni et que son licenciement figurait à l’agenda de cette rencontre.

La compagnie aurait alors émis un communiqué pour annoncer son remplacement et aurait fait comprendre aux employés que David Alexander Webber Isaacs avait démissionné de son poste. « The Board of directors caused a press release to be published announcing the replacement of the Plaintiff as CEO of the Defendant No 2 and willfully misled the Senior Employees of the defendant No 2 into believing that the Plaintiff had resigned from his position of CEO », peut-on lire dans la plainte.

L’ancien No 1 de Court Mammouth estime que la compagnie a mis fin à son emploi en violation de ses droits sous l’Employments Rights Act 2008. Il évoque un licenciement « “unlawful” et “unjustified” ». Il réclame ainsi le paiement de “severance allowance” de Rs 8 905 871,38 pour son temps de service. David Alexander Webber Isaacs a retenu les services de Me Komadhi Mardemootoo et du Senior Counsel Me Hervé Duval.

Par ailleurs, le Chief Financial Officer de la compagnie, Ehsan Issop Fakim, réclame aussi le paiement de “several allowance” pour le temps qu’il a travaillé avec Courts Mammouth. Il s’est aussi joint à la compagnie en septembre 2015 et rapportait directement au CEO. Le Chief Financial Officer percevait un salaire mensuel de Rs 724 430.

Le Board of Directors a mis fin à son contrat en procédant de la même façon que pour le CEO. La décision a été prise lors d’un “Board meeting” avant de la communiquer aux employés. Ehsan Issop Fakim, lui, réclame Rs 7 415 158.