L’Allée des Artistes au Caudan Waterfront accueille Makadam Philozophy en exclusivité. Au programme : des ateliers de mimes deux samedis par mois et du slam, animé par Jamel Colin et Stephanie Lo-Hun.
Pour Jamel Colin, le mime est un métier d’art que l’on utilise pour conscientiser le public sur plusieurs aspects de la vie. Jamel Colin s’est fixé comme objectif de meubler l’espace où il évolue, avec ses gestes et expressions corporelles, bref mimer la vie et en extraire l’essence. Il y a quelques semaines, au Caudan Waterfront, il a séduit le public présent avec une prestation qu’il a baptisée The Face, portrait de deux personnages à l’opposé. Pour ce show et Makadam Philozophy, il a collaboré avec Stephanie Lo-Hun, jeune diplômée de l’Université de Maurice en sociologie, qui est indispensable pour mieux cerner et comprendre la nature des problèmes auxquels sont confrontées toutes ces personnes. C’est également Stéphanie qui s’occupe du maquillage du personnage The Face.
Art.
C’est en 2011 que Jamel Colin et sa complice, la sociologue Stéphanie Lo-Hun, créent Makadam Philozophy. Le terme Makadam fait référence aux problèmes et Philozophy souligne que le groupe a pour but d’apporter des solutions à travers sa philosophie. Les ateliers de ce mouvement sont axés sur l’art et l’expression, afin de permettre de changer la mentalité des gens, car généralement la société a tendance à juger, voire mépriser ce qui est différent. Makadam Philozophy démontre cependant que ce sont les différences qui enrichissent.
Slam.
Makadam Philozophy a apporté son soutien à plusieurs ONG et associations, notamment ATR (Centre d’Accueil de Terre Rouge) et Étoile d’Espérance. Jamel Colin, artiste aux multiples talents, travaille aussi avec l’école Anou Grandi. Son arme : le slam. Jamel tente de donner une dimension supplémentaire à cet art avec pour but d’apporter une solution à tous ces enfants et adultes en détresse.
L’artiste s’est immergé dans l’univers du slam suite à sa rencontre avec Stefan Hart de Keating en 2003. Ce dernier a introduit le slam au pays en 2002. Depuis, Jamel a participé à plusieurs ateliers en tant que Slam Master. De son vrai nom Jean-François Colin, Jamel a évolué dans divers univers artistiques comme la peinture et le mime.